YANNICK MACHADO

Parfaitement construit, superbement brodé, il l’annonce lui-même, on n’est jamais mieux servi que pas soi-même. «Je voudrais donner aux femmes la possibilité de montrer leur force, pas leur pouvoir». Voilà donc un chapitre pour une griffe qui se veut Chinoise alors qu’elle devrait être Française et faire partie de la Chambre Syndicale. Mais Yannick Machado, moitié Italien et moitié Français avec un soupçon de Portugais est un célibataire endurci qui aime éperdument les robes de mariées. Allez savoir pourquoi ? Pour lire plus cliquer ici