LA SYMBOLIQUE DU MASCARON

Porter un masque ou se « déguiser » est un mot qui étymologiquement veut dire « sortir de sa guise », c’est-à-dire sortir de sa manière d’être habituellement. Donc porter un masque, c’est sortir de sa vérité, ce qu’on appelle aussi une mascarade ou un mascaron. Le masque, devenu objet du quotidien aujourd’hui, a même un Dieu, Dionysos, le Dieu du théâtre et du déguisement. Il est donc le Dieu de la Métamorphose. En se cachant sous son masque, on peut découvrir d’autres masques, comme une quête perpétuelle de la réalité pour la vérité.

Certaines sociétés font revêtir un masque d’infamie à ceux qu’elles veulent discréditer, comme une sorte de peine afflictive et infamante, au même titre que le pilori. Le masque comme objet de métamorphose, qui visiblement est bien dans notre temps, appartenant au domaine du paraître, il masque la vérité comme le botox masque la vraie vérité de l’Etre, et fait oublier la différence entre l’Etre et le paraître.