SHANGHAI FASHION WEEK

La Fashion Week de Shanghai aura-t-elle à subir cette mini revolution quand les créateurs, à l’image de Maria Grazia, à la fin de son défilé, présentera une banderole « Free China ». L’enjeu pour la Chine est charnière à un moment où les européens ré-industrialisent,  où les usines en Chine manquent de créateurs intégrés chinois.

L’Empire du Milieu vient de comprendre que, sans créateur, ils pourront continuer à copier les modèles étrangers mais que la pleine puissance de leur outil industriel ne tournera à 100 % que seulement le jour où ils auront des St Laurent et des Karl dans leur pays, et comme ceux-ci ne sont pas légion …