LA MARIE-TROTTINETTE

La chaussure de Marie-Antoinette passe sous le marteau, à défaut de la guillotine, une poulaine en soie et en cuir de chevreau vendue aux enchères pour 43 750 euros. Pour celle qui a été la dernière Reine de France, elle ne pourra pas en profiter. Mise aux enchères dimanche pour une somme qui, à mon gout, est plus que de raison, permettra de donner à la plèbe de la brioche ou un caramel, celui-là même qui fréquente le palais et menace la couronne. Des titres nobiliaires en pagaille pour cette vente comme au « sceau » d’une marque du Faubourg… Pour lire plus cliquer ici