DHL MODE EXPRESS

Retenez-bien ce nom car il restera comme une lettre poste restante, un « nain posteur » qui pour seule couture nous envoie un « beau lino ». Une mode spécialiste de la queue qui n’avance pas, copiant sur les services pudiques… Une sorte de couturier qui nous envoie un colis piégé pour mannequin en DHL, drôle d’héritage pour l’environnement et les générations filatures. Avec un public en tête de timbre qui sourie béatement figé, et si jamais vous avez l’idée de leur passer la main dans le dos, cela colle ! Un public qui pense que « DHL » est un philosophe Français.

Ce couseur de pacotille est comme la poste, il transmet un rien, son pli est une imposture au plissé de l’étuve. Une blonde se dirigeant vers cette boîte aux lettres, regarde dedans, refermant la petite porte et se rassoit. « Vous attendiez une lettre ou un paquet très important lui demande sa voisine ! La blonde lui répond :  Non, c’est juste que ce foutu Iphone n’arrête pas de me dire que j’ai du courrier ! »