AZ FACTORY PSYCHOTHERA PRISME

Installé dans un bureau circulaire, Alber Elbaz assis dans un studio de cinéma en banlieue parisienne espère que sa présentation l’histoire de l’usine AZ sera aussi fluide et convaincant que celle du vénéré présentateur Jean-Pierre « Pernod », espérons qu’à la fin nous ne serons pas complètement saoul.

Il explique sa ligne de conduite pour sa start-up, une joint-venture en Compagnie de la Financière Richemont (Groupe Cartier). Le patron de ce groupe de luxe Suisse, Johann Rupert aurait dit à notre créateur enfant « Makes it happy ». Pour lire plus cliquer ici