RICK OWENS SPRING 2021

PARIS HAUTE COUTURE 2021, pfw

Grandes étendues et poète moderne d’un monde en mutation, inspiré par René Barjavel et Issac Asimov sur le futurisme et le passé antérieur, l’année du rat commence par la grande fièvre qui décimera la population de demain. Dans des mégalopoles surpeuplées, le but est de sauvegarder sa vie en refondant un semblant d’humanité qui n’accueillera, bien entendu, que les survivants.

Entendez-vous ces voix multiples, et ce sentiment étouffant que la mort se niche à chaque tournant, à travers des tenues du futur proche si proche. Comme une épopée dantesque, une réflexion sur le monde et les périls qu’il encourt, voici le monde tel qu’il est, nous dit Owens. Au remarquable nul n’est tenu, mais dans le cas présent, le couturier s’est surpassé avec une intelligence et une sensibilité peu commune, pour nous lancer au visage le monde que nous avons construit pour demain.

Anonymode