RICCARDO DIT SI

Non classé

Après cinq années passées à la tête de la création de Burberry, Riccardo Tisci quitte ses fonctions de directeur atypique. Son dernier défilé pour la marque a eu lieu lundi à Londres, après le spectacle de la semaine, les funérailles de la reine. La place de Tisci, au sein de la maison britannique, sera occupée par Daniel Lee, l’ancien directeur de la création de Bottega Veneta.

Sa nomination renforce les ambitions de Burberry pour l’avenir dit-on dans les milieux bien informés qui usuellement ne sont pas informés. Ce Londonien a une compréhension unique du consommateur du luxe et paraît-il une capacité à décoder les milleniaux et les bimbos de contrefaçon d’aujourd’hui. Daniel Lee a grandi à Bradford et a obtenu un master à la Central Saint Martins College of Art and Design en 2010, sous la tutelle de Louise Wilson, professeur inconnu en France mais célèbre au Royaume des aveugles.

Il a effectué de nombreux stages chez Margiela et Balenciaga entre autre, et sous la direction de Nicolas Ghesquière. En 2012, il rejoint Céline à Paris sous la direction de Phoebe Philo, d’abord embauché dans l’équipe de design, puis il devient le directeur du prêt-à-porter. Espérons qu’il ne finira pas comme Brandon Lee.

F