QUI A INVENTÉ LE BLUE-JEAN…

BREAKING MODE

Quelques-unes des tendances durables de la mode actuelle remontent à plusieurs siècles et malgré l’obsolescence inhérente à la mode, quelques unes de ces plus grandes inventions ne cessent de vivre. Mais, à qui peut -on attribuer tout le mérite du blue-jean, du T-Shirt, du Trench-coat…  ? Plongeons un instant dans l’histoire de ceux-ci.

Si Levi Strauss a gagné beaucoup d’argent avec les blue-jeans, il ne l’a pas inventé. Les jeans ont été développés au fil des ans à partir du « bleu de travail » de la classe ouvrière qui était omniprésente en France et en Italie à partir du 18ème siècle. Les changements apportés par Levi Strauss ont été d’ajouter des œillets pour rendre le vêtement plus résistant pour les chercheurs d’or.  Yves Saint Laurent a dit qu’il aurait aimé avoir inventé le blue-jean, et avoir mis un brevet dessus : le rêve de Pierre Bergé un buffet habillé de jeans. Il convient de noter que l’invention et l’amélioration sont deux choses totalement différentes.

Il en est de même pour d’autres vêtements de mode comme le soutien-gorge, personne ne peut être créditée de l’avoir inventé ainsi que la petite robe noire qui existe depuis le XIXe siècle, car la teinture noire était la moins chère. La petite robe noire, telle que nous la concevons aujourd’hui, version courte au genou, s’est imposée pendant la Première Guerre mondiale pour une triste raison : il y avait tellement de deuils et peu de moyens pour colorer les tissus que l’on produisait du noir en pagaille. Après la guerre, Coco Chanel est devenue la femme à la petite robe noire, bien qu’elle n’ait certainement pas été la première et la seule couturière parisienne à réaliser des records de vente dans cette longue nuit qui l’accompagna après la Deuxième Guerre mondiale.

Un troisième vêtement vient faire son apparition avant la Première Guerre mondiale : le trenchcoat, « manteau de tranchée », qui tire son nom de la guerre. La société, qui en a profité à fond, bien sûr, est Burberry bien que d’autres entreprises fabriquaient déjà des trenchcoats pour l’armée britannique.

Enfin, le T-Shirt à la fin du XIXe siècle apparait parce que les ouvriers coupaient leur combinaison en deux pour se rafraîchir en été. Pendant la guerre américano-mexicaine, la marine américaine a fabriqué des sous-vêtements, les premiers T-shirts apparaissent et c’est surtout dans les années 50 lorsque les acteurs Marlon Brando et James Dean, dans leur rôle respectif d’un « tramway nommé désir « et « Rebelle sans cause », révolutionnent le T-shirt en faisant de lui un accessoire de mode sexy mais celui-ci ne fait toujours pas partie du vestiaire de la mode française .

Bref, en conclusion, la mode s’invente dans la rue et si vous regardez bien autour de vous, vous remarquerez que les parisiennes sont très créatives au même titre que les asiatiques. Ces belles inconnues font leur propre mode et les créateurs s’en inspirent abondamment, c’est le « Spiritus », traduisez le souffle Divin.

Anonymode