POPY MORENI

Non classé

On l’appelle dans la mode « la Pope » et originaire de Turin elle ne crée pas de bulle, ainsi elle entame sa carrière dans plusieurs bureaux de style dont celui de Maïmé Arnodin. Elle ouvre le sien en 1973 et étend ses conseils au domaine de la décoration. Parallèlement, elle ouvre dans le quartier des Halles, une boutique où elle vend ses créations dont des collerettes qui la font connaître (les fraises d’Henri IV vont connaitre une seconde vie, un vrai cirque pour l’époque mais pour la mode une vraie direction à venir). Six ans plus tard, elle présente sa première collection.

Popy Moreni appartient à la génération des « créateurs » pour qui la mode est un moyen d’expression à part entière. Ses créations, inspirées, dès ses premières collections, par la Commedia dell’arte et l’univers du cirque sont ludiques, poétiques et ironiques. Adepte de tous les déguisements auxquelles elle se soumet au gré des cartons d’invitation qui la subliment dans les costumes d’une Reine Christine ou les rayures d’un Picasso, Popy Moreni introduit le déluré, le baroque dans la mode.

Prétexte à la fête et à la vie nocturne tellement déterminantes dans le style vestimentaire des années 1980. Mode ou costume de scène ? La question n’est pas forcément pertinente pour la créatrice. Le noir que Popy Moreni, utilise largement, a l’objectif de faire chanter les couleurs par opposition à la blancheur de ses collerettes ; des modèles qui illustrent bien le style de la créatrice qui dessine avant tout pour des femmes à forte personnalité par opposition maintenant aux femmes à forte poitrine.

Chaque fin de défilé est conclu par une musique de Nino Rota, et en 1983, elle renouvelle l’expression en s’inspirant des « dripping painting » de Jackson Pollock dans lesquels elle coupe les robes, les vestes et les pantalons. Une bimbo de l’époque aurait déclaré que les tâches étaient de retour ; une visionnaire probablement ou medium. Comme les peintres, elle est une architecte qui structure une pensée en couleurs.

Voilà l’arrêt des articles pour Canal-Luxe. Nous serons de retour au mois de septembre, peut-être ? Mais, vous pourrez voir une rétrospective des meilleurs papiers sur Facebook chaque matin. Bonne villégiature à tous, et ne pas oublier Canal-Luxe : jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction. Merci à vous.

Anonymode