LE RETOUR DES ROUSSES

BREAKING MODE

Dans l’Egypte antique, la chevelure rousse est le symbole du feu infernal et du feu d’ici-bas qui consume les hommes du trouble et du désordre. Mais n’en vous déplaise, la rousse est de retour, indomptable, manipulatrice, longtemps caricaturée par la littérature comme au cinéma. C’est Netflix qui remet au goût du jour les femmes du désordre, enfin ! Voici donc les héroïnes aux flancs dorés qui ressuscitent les lyres d’antan et la fleur d’hyacinthe qui évoque le rayonnement de ces belles chevelures rougeoyantes, comme un soleil qui se couche éternellement. Elles ont marqué la télévision ces dernier mois, et cause Covid, les séries de Netflix ne tarissent pas d’éloge sur ce sujet.

Tout d’abord, la jolie rousse, incarnée par Phoebe Dynevor, qui fait son entrée dans le monde et sera séduite malgré elle par Simon Basset, l’arrogant Duc de Hastings, qui fait le plaisir de mes copines de 50 ans. Ensuite, depuis le fameux « Jeu de la Dame » (autre série sur Netflix) tout le monde veut apprendre à jouer aux échecs. Beth Harmon, interprétée par Anya Taylor-Joy, la rousse incendiaire et alcoolique qui peut baiser à foison après quelques verres de Southern Comfort, et jouer avec les hommes comme avec les pièces d’un échiquier dans toutes les diagonales.

Mais, l’agent Mulder garde ma préférence, (peut être parce-que j’avais autrefois une petite amie qui lui ressemblait). Dana Scully, qui incarne une scientifique sceptique remettant tout en question, n’est pas en reste sur la pavé de l’audience. La série X-Files est un joyau de la télévision qui continue de fasciner et la rousse elle continue de chercher des OVNIS. Je lui aurais bien indiquée la direction où elle était supposée trouver un gros objet très identifié.

N’oublions pas la série « Anne avec un « E » incarnée par Amybeth McNulty, cette Irlando-Canadienne qui brille au travers de cette petite fille si charismatique et si ensorcelante.

Et puis, pour finir il y a Angie Everhart, fiancée en 1995 à Sylvester Stallone, mariée à Ashley Hamilton de 1996 à 1997. Des rumeurs lui prêtent une relation avec Albert II de Monaco ; une relation qui n’était pas très Gay. Elle eut aussi une aventure avec Howard Stern puis avec Michael Jordan et enfin Joe Pesci (de 26 ans son aîné) en 2008. Comme quoi les rousses ne sont pas en reste, et finalement, elles marquent notre vie à chaque saison, plus fauves qu’un jaguar, plus rousses qu’un lion, nous les aimons ardemment, âprement sans tendresse, avec possession plus qu’avec approbation, et c’est ainsi.

Anonymode