KARDASCHIANTE ET LA CLITO MANIA

Non classé

Kim Kardashian a écopé d’une amende du régulateur des marchés américains, pour sa promotion sur Instagram d’une obscure cryptomonnaie. Investissez dans les cryptomonnaies disait-elle, lésant ainsi beaucoup de petits épargnants. Pour se défendre, la bimbo la plus connue de la planète, aurait dit au tribunal : « j’ai pensé qu’il vendait des clitos ! J’avais lu que c’était un petit appareil « zénithale » très rentable, situé au niveau de la partie antérieure de la vulve tubéreuse mal tringlée ! Bref, une histoire de tube en plastique pensa-t-elle de son cerveau détergé.

Moi, je croyais que ces bimbos ne savaient pas lire ! Elle, par contre, savait qu’elle était rémunérée 250.000 dollars pour cette publicité. Elle est aujourd’hui persona none gratta, et interdite de s’exprimer sur les « cryptocurrency«  pendant trois ans, elle, la designer d’aires d’autoroutes bulgares. Si elle pouvait faire de même sur la mode cela nous ferait des vacances. À tous ceux qui continuent de l’inviter dans leur show, je les informe que vendre des T-shirts dans une boutique de mode de Los Angeles ne fait pas de vous un acteur de la mode. D’ailleurs le T-shirt ne fait pas partie du vestiaire de la couture. Enfin, elle n’a pas inventé l’eau chaude, ni même tiède, qu’on se le dise.

FM