H 24

Non classé

Notes d’agrumes pour un mariage « con sang gain » de Vétiver au poivre « qui n’est pas journaliste TV » et le cèdre pour relever le niveau de ce « conne y faire ». Puis, comme une offrande aux Dieux Celtes, le Géranium, du grec  » Géranion « , qui évoque le bec de la grue pour les bimbos d’Hermès, cela me semble de bon aloi.

Dans l’Antiquité, c’est Aphrodite, déesse de l’amour qui, rendue folle de désir en voyant le bel Adonis, le pourchassa dans les bois, en courant pieds nus dans les ronces. De ses blessures naquit le géranium rouge « sang », une couleur qui lui est aujourd’hui associée. « H 24 » ? Quel drôle de nom pour un parfum pour homme ! C’est aussi une série TV qui rend compte des violences faites aux femmes au quotidien! Le dernier-né des parfums de la maison Hermès a tout d’un futur grand clanique.

Un flacon faussement simple nous disent les marqueteurs, car ce parallélépipède de verre recèle en fait une multitude de détails : un cabochon qui, selon eux, est un procédé inédit, il se dévisse (quelle innovation!) pour libérer le spray, qui n’est, en réalité, qu’une pompe à vis, bref… Une frette métallique sur les épaules du flacon, et une répartition du verre au pied discrètement coloré qui reprend l’initial de la maison. Sorte de calandre de Paco Rabanne après l’heure ou alors j’ai fumé H 24 sur 24. Où sont passés tous ces flacons dessinaient par Serge Mansau, Pierre Dinand & cie ? Le flaconnage de parfumerie est bien pauvre en créativité, mais il est à l’image de notre société, sans saveur.

FM