GASPARD ULLIEL DISPARAIT DANS LE BLEU

Non classé

Merveilleux dans le rôle de St Laurent, les parfums Chanel perdent leur plus prestigieux Ambassadeur : voilà la belle gueule du cinéma Français qui disparait. Le Henri de Guise dans La Princesse de Montpensier, si flamboyant, une Etoile s’éteint dans le scintillement des cristaux de neige. Il a trouvé la mort dans la lumière qui traverse les montagnes, douce pluie de l’hiver, percuté par un humain de contrefaçon. Il est temps pour lui de voyager seul. Je me souviens que, quand il est venu diner à la maison, il avait fait livrer un énorme bouquet de fleurs à la maîtresse de maison dans l’après-midi, comme les gens bien éduqués le faisaient autrefois. Il convertissait l’amertume de certains en douceur ce qui est le propre d’une âme bien née.

Il nous a dit ce soir-là une chose que je n’oublierai jamais, peut être pour me consoler : La femme sans douceur est une prairie sans verdure, un vallon sans arbuste, une forêt sans ombrage, un parterre sans fleur, un oiseau sans plumage, un ciel sans lumière, finalement c’est un monstre qui donne un démenti à la nature, et à qui il ne reste plus de sexe que le nom, et c’est bien dommage pour certaines. Repose en paix Gaspard.

Anonymode