FASHION BRITISH DISCRIMINATION

Non classé

L’industrie de la mode britannique doit devenir plus diverse, plus inclusive et moins discriminatoire, selon les conclusions d’un rapport parlementaire. Il révèle que 68 % des personnes interrogées ont été victimes ou témoins de discrimination dans cette industrie de la mode en raison de leur apparence ou de leurs convictions. Le rapport aborde trois domaines clés : le handicap, la race et les LGBT. Il révèle que 87,5% des personnes interrogées ne se sentent pas représentées dans les campagnes publicitaires, les séances de photos de mode ou sur les podiums. Et 83,7% des personnes interrogées ont déclaré que si une marque de mode se montrait plus ouverte, cela aurait une incidence sur leur décision de faire des achats auprès de cette marque.

Nous devons remettre en question les systèmes qui nous répètent sans cesse que la beauté se trouve dans les normes archétypales. La véritable représentation est une question d’authenticité, d’empathie et de collaboration. Dans la mode comme en politique, nous devons tout faire pour qu’un large éventail d’identités est ainsi valorisé, et mettre en valeur des manières plus créatives sur nos différences. C’est là que réside la vraie beauté, et c’est le seigneur des Arnault qui donne l’exemple en prenant Abloh dans son groupe. Comme quoi on peut être d’un autre âge pour certaines choses et ouvert sur d’autres.

Anonymode