DISCOURTOISIE DES GENS DE MODE

BREAKING NEWS, PARIS HAUTE COUTURE 2019, pfw

Modeste bug humain, il s’était fait ce soir-là une tête adéquate de bonimenteur, une tête de Christ blennorragique, laissant couler une lettre comme une cholérine opiniâtre que voici, « devant le nombre de places limitées bla bla bli, bla bla bla « . Au moins d’antan, on vous répondait même si la lettre était inlassablement la même vous prenant pour un imbécile année après année. Mais, maintenant quand vous expédiez une lettre écrite à la plume sergent major, c’est le vide sidéral, mais surtout, sidérant de silence. Pas même un petit vermisseau d’appel téléphonique, et, certainement, parce qu’à force de dire toujours « Non » on avait fini par voir accrocher à leur bouche des hémorroïdes.

Rien, c’est beau, comme dirait la pub ! Pas mal élevé, « rien », seulement pas élevé du tout. Les gens de la mode sont d’une impolitesse étonnante et, au même titre, que ces hommes de Tolède, erreur de la nature et que celle-ci a honoré d’une violence de coton, dans un organisme masculin d’aspect viril. Grossiers personnages impénitents, ces grands talents de rien déshonorent le genre humain et leur talent plus chaland d’ailleurs, qui ne sert qu’à nourrir la dépravation des personnes mal éduquées pour oublier au passage leur manque de courtoisie.

Je suis pour l’augmentation du « Goût de la vie » et l’attitude de ces patrons, qui devraient donner l’exemple, me consternent car, dans une entreprise, c’est toujours le chef qui donne le ton. Mais, peut être que l’écriture, qui demande abnégation, inventivité et connaissance, est au-dessus de leur capacité, mais reste à leur porté au moins les 140 caractères mis à disposition pour répondre à ce constat.

Anonymode

Laisser un commentaire