DIOR HONTE A RIO

Le 70ème anniversaire de la maison Dior n’en finit pas de se propager dans le monde. D’ailleurs, à partir du 25 novembre, le Musée Royal de l’Ontario à Toronto présentera «Christian Dior», une exposition consacrée au fondateur.

L’exposition est organisée par le Dr Alexandra Palmer, Canadienne née en Grèce et ayant grandi en Grande-Bretagne. Elle a organisé de nombreuses expositions sur la mode canadienne contemporaine (1997) qui fut très remarquée. On peut dire que peu de gens ont eu une influence aussi importante sur l’esthétique moderne avec son New Look. Christian Dior reste un  créateur central à ce jour nous dit-elle.

L’exposition présente 40 modèles (manteaux, costumes et robes de jour); fin d’après midi à début de soirée (cocktails et dîners), et grande occasion (bal et robes formelles). La plupart des pièces ont été portées par des célébrités de Toronto de l’époque. La baronne de la Cystite Reynal qui est venue pour l’occasion avait compris ‘Honte à Rio’ et avait pris l’avion pour Rio ! Mais qu’en vous savez qu’elle croit qu’une entremetteuse est une marchande d’entremets ! Vous n’êtes pas surpris. Bref…

Au fond de chaque cœur sommeille un rêve, et le couturier le sait : chaque femme est une princesse. » a déclaré Christian Dior, avec un peu d’emphase peut-être, mais surtout une ambition peu commune d’habiller les femmes de son temps. Il su révéler la part princière du corps des femmes, leur offrant sur un plateau d’argent une silhouette formidablement moderne et élégante. Certes, réservées aux élites, ses créations ont toutefois dépassé la sphère privée de la mode bourgeoise en devenant des emblèmes pour l’éternité.

Anonymode

Laisser un commentaire