DES CHAMPS ET GIZEH A LA CASBAH

Non classé

Jeudi soir dernier, j’étais sur les Champs-Élysées. La circulation était bloquée de toutes parts lorsque j’aperçu des énergumènes avec un drapeau rouge avec un pentagone en son centre : emblème historique de la dynastie Alaouite au pouvoir depuis le XVII siècle mais ils ne le savent certainement pas. En sortant de ma voiture, je finis par en arrêter un lui demandant : « Mais, que se passe-t-il ? »

Celui-ci me répondit : « le Maroc a gagné ! » Alors, je lui demande s’il est marocain, il me répondit : « non, pourquoi ! » Vos parents sont donc marocains ? » Il me répondit à nouveau par la négative : « Alors, pourquoi manifestez-vous votre joie pour ce pays ! Parce que nos grands-parents sont marocains ». Je lui rétorque : « combien de fois êtes-vous allé voir vos grand-parents depuis votre naissance ? Jamais » réplique cet ahurie « c’est eux qui sont venus en France me voir pour ma naissance ».

Voilà donc une manifestation qui vient encombrer déjà une capitale extrêmement engorgée pour une qualification en 8ème de finale toute relative comme si Paris était devenu la Mec du football. Pendant ce temps, Dior défilait, ce vendredi dernier, à la Nécropole de Gizeh, dans la Vallée des Rois. Le seigneur, d’ailleurs, s’en est offusqué auprès de son « Anne Baté », mais roi n’est pas seigneur ?

Il est possible que les visiteurs du Caire, ce week-end, aient eu l’impression d’avoir atterri sur une autre planète ; la France au pied des pyramides où près de 22 millions de personnes vivent sans éclairage public dans une capitale égyptienne, qui ressemble plus à une scène de Blade Runner.

Alors que le soleil se couchait derrière les pyramides de Gizeh, la maison de mode française a dévoilé sa toute nouvelle collection dans un spectacle qui annonçait les défis de l’ère Post-Armageddon. La mise en scène, des mannequins émergent comme des points sur un horizon progressivement illuminé et les trois pyramides sont progressivement illuminées d’une lumière blanche qui traçait les contours, sur un ciel noir. Visiblement pour les Français les Champs Elysées ne suffisent plus, ainsi que la Pyramide du Louvre.

FM