SANTOS TIC TANK

Dans certains dîners, là où les Nabilla se pâment comme des poules en rûte, je pose délicatement ma main sur la table et, par un très léger mouvement du poignet, j’essaie, par jeu, de sentir le balancier interne qui égraine les secondes de ma vie. Mais, en vain, car cet objet de précision arbore un silence plus grand que si vous étiez au cœur d’un Parc Naturel de l’Ariégeois ; le silence est l’âme des choses.

Lorsque le temps s’emballe, au fur et à mesure de la journée qui passe, celle-ci bat la mesure et explore les minutes qui s’écoulent. Les engrenages s’entraînent et instaurent le rythme de ma vie comme si j’avais à mon poignet un microcosme solaire. Le tapage de la ville qui m’entoure ne vient pas perturber le temps silencieux qui s’égraine doucement et moelleusement dans ce boîtier étanche.

LUXE LE CHIC DU CHEAP

Nous sommes Avenue Montaigne où les touristes Japonais multiplient les razzias sur les doudounes en taffetas (1 150 euros) et les chemises en popeline à col inversé (290 euros) – 130 euros pour un tee-shirt blanc, tout de même ! «Admirez les finitions, insiste le mannequin vendeur, en caressant la broderie près de son cœur, exactement là où est votre portefeuille.

Pour atteindre cette perfection, nous engageons les meilleurs artisans nous dit-on ? Mais, vérification faite dans la cabine d’essayage, l’étiquette du polo porte la mention «made in Turkey». Magie du luxe ! Pour raconter leur métier, les grandes maisons françaises vantent leur fabrication, leur savoir-faire pluri-séculaire, le tour de main incomparable de leurs ouvrières des délocalisations !

CHLOÉ L’EMPIRE DES SENS NOMADE

Je « mire la belle » et l’essence s’achève par une mousse de chêne boisée légèrement terreuse que nous devons au nez Quentin Bisch.

Idéal pour les journées ensoleillées et les belles soirées d’été au crépuscule qui parfois enivre le ciel, il séduira toutes les aventurières des temps modernes, prêtes à découvrir de nouveaux horizons. On reconnaîtra son sillage partout où on le sentira et dans tous les lieux où il voyage et se dissipe en nomade en s’évaporant comme dans une pensée de Lavoisier. Son esprit nomade le pousse à s’adresser à toutes les femmes dans le monde et il possède incontestablement une part d’universalité …

LA PIPE DE KARL

Une bouffarde pour la mode, pour un écran de fumé afin de cacher la misère de la création des accessoires. Après la fusée qui fume, voilà la pipe à Papa, un  retour aux sources pour le Kaiser. Quand Magritte peignait une pipe en inscrivant : « Ceci n’est pas une pipe. » A contrario, Karl Lagerfeld nous montre une pipe et nous dit : « ceci est une pipe ». Accessoire de luxe du groupe Chanel, vous avez dit ?  Prochainement, un cellulaire invisible pour les conversations transparentes des Baronnesses et Vuittontesses, en espérant que cela puisse leur donner quelques cellules…

LA MASCARADE DU MASCARA

Elles se détestaient tant, qu’elles ont toujours pris grand soin de ne jamais se rencontrer. Pourtant, elles habitaient les mêmes quartiers à Manhattan, travaillaient l’une en face de l’autre, fréquentaient les mêmes lieux huppés de Paris, New-York ou Londres… Deux chefs qui mènent une guerre, mais la poudre n’est pas à canon mais à coups de mascaras, blushes pastels et rouges à lèvres. Elles se sont surveillées, espionnées pendant plus de soixante ans, en évitant toujours la confrontation, mais chacune avançant ses pions en fonction de la stratégie de l’autre. L’empire des sens et de la beauté étaient en jeu. Ces pionnières poursuivaient pourtant le même but : changer l’image de la femme dans un monde alors gouverné par des hommes.

TOLEDANO NOMMÉ PDG MODE

C’est le plus important remaniement pour la marque depuis cinq ans. Le PDG de Christian Dior Couture, Sidney Toledano, a déclaré qu’il était heureux de passer le relais à Pietro Beccari pour prendre son nouveau rôle de PDG de LVMH, groupe de mode. « Ce travail que Bernard Arnault me ​​confie me permet de passer à un autre type de management. C’est un souhait important de ma part et je n’ai plus d’ego de carrière  » a-t-il déclaré. Le nom de Toledano veut dire « le Sérieux ». Il rejoint Dior en 1994 et organise rapidement un lancement réussi ; le sac à main « Lady Dior », appelé le « Lady D » qui aurait pu être un crash sous le Pont de l’Alma, mais celui-ci reste le best-seller de la maison. Il remplaça Pierre-Yves Roussel, qui resta au sein du groupe en tant que conseiller spécial du président et à la direction de LVMH.

DIOR HONTE A RIO

Le 70ème anniversaire de la maison Dior n’en finit pas de se propager dans le monde. D’ailleurs, à partir du 25 novembre, le Musée Royal de l’Ontario à Toronto présentera «Christian Dior», une exposition consacrée au fondateur.

L’exposition est organisée par le Dr Alexandra Palmer, Canadienne née en Grèce et ayant grandi en Grande-Bretagne. Elle a organisé de nombreuses expositions sur la mode canadienne contemporaine (1997) qui fut très remarquée. On peut dire que peu de gens ont eu une influence aussi importante sur l’esthétique moderne avec son New Look. Christian Dior reste un  créateur central à ce jour nous dit-elle.

UNE COUSINE KARDASHIAN MODELE A 18 ANS

Bien sûr, tout le monde sait tout sur les Kardashians et la famille Jenners, mais il y a un membre de la famille qui est resté sous le radar, elle se nome Natalie Zettel, la est la nièce de Kris Jenner et le cousin germain de Kendall, Kylie, Kim, Kourtney, Khloé. Cette fille de 18 ans est la fille de la soeur de Kris, Karen Houghton.

Elle semble que Zettel suit les traces de Kendall avec une carrière de mannequin en herbe. Seul le temps dira si elle va commencer affolé les podium. Mais son instagram et déja très fournit avec 25 Ko de folower la cousine des Karda ferat-elle défrayé les Chroniques de mode ?

LES TROIS MEILLEURS SHOWS DE PARIS

Le moment fort de la Fashion Week de Paris ne provient pas d’un jeune créateur mais d’un octogénaire ! Dans un décor inspiré d’une cascade, la collection Chanel Paris Fashion chic était présentée avec une obsession omniprésente du plastique. La transparence rendait le défilé mémorable, les matériaux utilisés rappellent en outre que personne n’arrive à la hauteur de Kim Young-Seong, l’experte coréenne de Chanel pour les textiles. Mais quant à Karl, il n’a jamais enlevé ses caoutchoucs transparents, ce qui lui confère une très bonne protection contre le sida d’une part, et aussi un train d’injures de billevesées qui glisse sur la blanche chevelure du Kaiser.

ANREALAGE TRANSFILAGES

Kunihiko Moriniga pour Anrealage a joué avec des sangles, ou le plastique sans conception. Au vu des bandes de tissu, la Vicomtesse s’écrie Eureka, la bande normale car ici c’est la Gaule !

Usuellement combinant la réalité et l’extraordinaire de la vision d’optique, certains se posent la question : est-ce de la mode ou est-ce juste une mise en scène spectaculaire de la réflexion d’un homme sur l’industrie dans laquelle il travaille ? Est-ce un gadget destiné à attirer la couverture médiatique ? Véritablement, je n’en sais rien mais digne d’une première année des Ecoles de la Chambre Syndicale.

FASHION WEEK DE SEPTEMBRE

Nous commencerons par les absents de la Fashion Week de Paris pour septembre, Paule Ka, Wanda Nylon, Maison Rabih Kayrouz, Barbara Bui, Nehera, A.P.C., Véronique Branquinho qui tire sa révérence, Olivier Theyskens et Courrèges, qui vient de se séparer du duo Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant.

La Fashion Week de Paris, qui se déroulera du 26 septembre au 3 octobre prochains, verra le Seigneur des Arnault avoir eu gain de cause en présentant Dior le premier jour. Cela va faire plaisir au groupe Kering et sa marque St Laurent reléguée au deuxième rang. Mais cette guerre de dates ne nous intéresse pas vraiment… voici les points fort à retenir pour cette course à l’échalotte

QUI EST OLIVIER LAPIDUS ?

Petit-fils d’un tailleur russe émigré, le nouveau directeur artistique de lanvin est le fils de Ted Lapidus, qui a marqué les années 1960 et 1970 avec sa mode unisexe et son style safari. Diplômé de la Chambre Syndicale de la couture parisienne, Olivier Lapidus a été le directeur artistique de Balmain Homme entre 1985 et 1986, puis directeur artistique de la maison Lapidus pendant onze ans, jusqu’à l’arrêt de son activité Haute Couture en 2000.
Parti ensuite vivre en Chine, où il a remporté des concours d’Etat et habillé l’aviation civile, il est revenu en France en 2003, où il a dessiné diverses gammes d’objets, mobiliers, matériaux lumineux, lunettes, travaillé pour Pronuptia et conçu un hôtel.

CHANEL LE PARFUM NUMÉRO 15

Quinze ans après « Chance », la maison de la rue Cambon lancera sa nouvelle fragrance en septembre. Une senteur réalisée par Olivier Polge, le fils de Jacques Polge. Et c’est l’actrice Kristen Stewart qui incarnera cette nouvelle essence dont le film publicitaire sera à découvrir dès le 1er septembre prochain, espéronss que cela ne soit pas une Panic Room.

Le nom du parfum sera « Gabrielle ». Ouf, on a eu chaud, il aurait pu s’appeler ‘Le coco Karl’ . Le flacon réalisé par Pochet et du Courval, en forme de diamant comme le bouchon du N°5 reste classique mais il est vrai que la maison de la rue Cambon n’a jamais d’extravagance dans la création des contenants.

BALMAIN MENSWEAR PARIS 2018

Sur un air d’Indochine « L’Aventurier », tout un programme, la masculine d’Olivier Rousteing nous pose-t-elle la question sur le genre pour cette collection homme 2018 si féminine ? Si je n’avais pas eu le nom de Balmain sur le carton d’invitation,  j’aurais pensé à une collection subtile : un mélange de la marinière bretonne et de Versace, Olivier Rousteing en phase de Jean Paul Versace-tisation.

Le « bling bling » de la Vicomtesse serait-il en train de gagner sur le bobo du châtelet ? A l’heure où ce dernier fait vendre par opposition à la célèbre maison du faubourg, imperturbable, qui cultive son classicisme intemporel, Balmain prend le contre-pied, il faut de tout pour faire un monde.

BALENCIAGA A COUCHER DEHORS !

C’était au bois de Boulogne hier que les Baronnes et Vicomtesses se sont retrouvées avec les demi-mondaines qui, elles, y sont toute l’année par nécessité. Pas vraiment de différence entre les couches : les unes vendent leur corps pour survivre, et les autres graissées par leur mari pour qu’elles ne couinent pas toute la journée de leur utérus gravide.

Devant cette foule assez hétéroclite, on confondait les aficionados avec les travesties, toutes ayant le même chirurgien esthétique, on avait le sentiment d’être à un congrès de jumeaux. Personne ne savait qui était qui ; les unes, pensant que les autres venaient pour l’après-midi leur prendre une part de leur gâteau. Mais, il est vrai que la fraîcheur du bois rendait ce moment magique, pour une présentation qui l’était beaucoup moins.

LA FUSÉE CHANEL A PUONGYANG

Devant les tensions actuelles de la Corée du Nord, Karl Lagerfeld a proposé à Donald de donner sa fusée au dictateur Kim Jong-un pour une livraison fin de semaine prochaine. […]

LA VICTOIRE DIORISSIMOCHE

Nous sommes sûre d’une chose, c’est que La Castellane, citée HLM de Marseille, ne deviendra pas une marque de luxe, la Castelane n’est pas une victoire ! Je me souviens de cette émission sur Arte où la créatrice nous montre un de ces dessins d’enfant, car dans l’impossibilité de dessiner, n’ayant jamais appris, elle explique qu’elle fait appel à des dessinateurs professionnels pour les réaliser. Impossible de croire que Dior ait engagé une « designer » qui ne sait pas dessiner ! Et bien, vous vous trompez, c’est le cas. Imaginez-vous Vermeer disant à d’autres de dessiner pour lui « La Laitière » : c’est consternant, ne trouvez-vous pas !!!

DIRIGEANTS DE MODE JE VOUS PARLE

Les dirigeants, d’aujourd’hui, doivent démontrer beaucoup plus qu’une capacité à s’engager et à inspirer ; ils doivent également avoir un fort sens du but qu’ils doivent atteindre. Capacité à s’engager et à inspirer, il leur faut une vision conceptuelle large, une compréhension approfondie de l’environnement des affaires d’aujourd’hui et du souffle magique de ce monde, mais aussi un sens fort de la façon dont les entreprises opèrent.

LE RETOUR DES ANNÉES 50

Les femmes, ayant endossé l’uniforme de travail de leur mari pendant la dernière guerre mondiale, alors que ceux-ci étaient au front. A la libération, elles sont en recherche de féminité, de chic et d’élégance. Cette demande a été entendue par de nombreux créateurs de mode, avec en tête de liste, le grand Christian Dior et son new look.

Il est probable que le grand retour des années 1950 fait écho aux hommes qui se plaignent de ne plus voir que des égéries à moitié nues, ou des femmes/hommes en sweet extra-large, une féminité abandonnée, mais comme un balancier, le retour dans la tête de nos créateurs Français et Italiens y font écho et se tourne visiblement sur plus de féminité.

L’ELBAZ DES PLAIES DE LA CRÉATION

Arrête-toi, cesse de fuir, il n’y a pas que le passé et ses fantômes, mais aussi des opportunités à saisir, la seule chose qui tombe vraiment du ciel c’est la pluie. Pour panser ses plaies, Alber Elbaz crache dans la soupe sur la mode lors d’une conférence qui s’est tenue à Oman, mettant en cause le chaos, les peurs excessives, les pressions et, d’une manière générale, l’insatisfaction qui y règnent.

Son renvoi brutal en 2015 a surpris la fashion sphère, mais le créateur a-t-il réellement pansé ses plaies ? Ayant exposé ses projets parfois à des investisseurs, si l’on en croit les rumeurs du secteur, il semble que cette rupture annonce un mal-être de l’ensemble des créateurs…. Read more click on the menu

TOLEDANO LEFT PUIG

A la tête du groupe Puig, les femmes prennent le pouvoir. Le groupe vient effectivement d’annoncer le départ de Ralph Toledano de son poste de président de la division mode, ainsi que de la présidence de Nina Ricci et de Jean Paul Gaultier. Le seul mandat que M. Ralph Toledano gardera malheureusement c’est la présidence de la Chambre Syndicale, organe destructeur de la mode française.

Ralph Toledano a expliqué qu’il est parti parce qu’il avait fait ce qu’il fallait faire pour mettre Jean-Paul Gaultier sur la bonne voie et avoir introduit tous les ingrédients pour assurer le succès chez Nina Ricci, comme Guillaume Henry. Comme quoi l’homme, qui a bâti sa carrière sur son homonymie avec Sydney Tolenado, reste auto-satisfait sur sa mission chez Puig.

CELA NE LAISSE PAS DE MARBRE

Quel chemin parcouru par Christine Phung depuis son premier défilé sur le toit des Galeries Lafayette ! Ce jour qui est resté dans les mémoire dû à l’extrême beauté de Paris vu d’en haut. C’était un jour clair sous un soleil de plomb. Cela avait certainement été un jour béni pour la créatrice.

La couturière croit à la vertu éducative des voyages, elle se promène à travers le globe en nomade, note, photographie, étudie, dessine et, de ses voyages, elle tire son carburant pour bâtir sa collection qu’elle présente ce midi au Grand Palais.

HOMO-FEMELLE, UN TALENT

Dans la nature il s’appelle le Ziggy. Elles sont folles de lui car ce petit poisson tropical d’eau douce vivant en Amérique centrale a trouvé une technique de drague inhabituelle: […]

UN PALAIS POUR MARGIELA

Martin Margiela entre à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers, en même temps que Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester et Dries Van Noten qui formeront, plus tard, les Six d’Anvers avec […]

UN TOURBILLON D’INNOVATIONS

Blancpain, un mouvement qui rassemble les deux complications emblématiques de la marque, le carrousel et la phase de lune. Ce nouveau modèle de la collection Villeret exprime une fois de […]