PACO Y MA TUMI

Le nom anagramme vient du grec ancien anagramma (renversement de lettres). Les « anagrammeurs » changent l’ordre des lettres d’un ou de plusieurs mots pour en former de nouveau. Cette pirouette peut alors avoir un sens caché, pour la plupart et pour le plus grand plaisir de l’utilisation de notre langue. Mais, ceux qui changent les mots modifient souvent le sens même de ceux-ci, et comme quelques copistes, ils pillent à foison en rebattant les cartes du design par leur turpitude, (anagramme de putride). Ces circoncis de l’esprit sont d’un ennui tel qu’ils pourraient postuler comme directeurs » des programmes de Cyril Hazouza. Ayant autant de charisme qu’une éponge humide, ils ouvrent probablement plus de braguettes que de dictionnaires.Pour lire plus cliquer ici

LES FORMES DU PARFUM

Avec la douceur des yeux d’un chat persan, royal comme un lys, Pierre Dinand a cette très noble pose d’un maître Yip avec sa veste à col Mao. Et bizarrerie de l’étrange, je perçois chez lui un homme aux sensations si fines qu’il sait voir aisément le souffle magique de ce monde. Il ne pouvait souffrir l’extraordinaire, car l’équilibre dit-il c’est comme la perfection d’un pendule, ce n’est pas d’aller vite, mais d’être bien réglée et de donner la cadence. Il est l’homme aux 1000 flacons de la planète, et dans ses dessins de fioles si cristalines, il verse les maux d’un monde d’égos qui tourne à l’envers, car certains sont plus égos que d’autres devant le sublime. Pour lire plus cliquer ici

L’EMPIRE DES SENS BRIDGERTON

Outre les scènes torrides de broute-minous dans les escaliers, la série Bridgerton de Netflix a enflammé l’ensemble de mes copines, effet mouillé assuré de toutes les  « bobones » parisiennes assurées. Comment la série sur Netflix inspire les tendances de la mode du printemps 2021 ? Les placements de produits pour la mode Américaine et les costumes opulents de la série contrastent avec la tendance de la mode que les grandes maisons, enfermées dans la pandémie, ne peuvent prendre leur inspiration.

Pour lire plus cliquer ici

PFW, JE N’AI PAS ENVIE !

Voilà la rentrée, et pourtant, je n’ai pas envie de retourner plonger dans ce cloaque qui a un point commun avec Louis XVI, il perd complètement la tête ! Mais, qui a envie de rentrer ? A part, bien sûr, le célèbre Hardeur Rocco Siffredi. Revoir ses Fashionistas qui, même en portant deux pantalons superposés, ne sont pas futes-futes, me fatigue. Je n’ai pas envie de me lever le matin de « bonheur » pour écrire, car ensuite je ne pourrai pas aller prendre un café avec ma copine Alex qui me fait rire à en mourir avec son style de la Parisienne à la Bréteché.

Pour lire plus cliquer ici

JURASSIC PACK 2020

Bye bye aux grossiers personnages qui donnent des rendez-vous sans les honorer comme si vous n’étiez personne, des vermisseaux nés du cul de Desfontaines tellement pauvres que dans leurs Kinders, il n’y a pas de surprise. Bye Bye les vendeurs d’assurance qui prennent le pouvoir par hasard, et se croient investi de la purification de la société, en oubliant d’appliquer à eux-mêmes leurs résolutions, chiantes comme un réveillon de Noël chez des végétariens ! Bye bye les florentins et courtisans prêt à tuer leur propre mère pour laisser une trace de leur passage dans un univers qui est en constante expansion et dont ils ne perçoivent pas qu’ils ne sont personne à l’échelon cosmique, et ressemblant à un iceberg, sept fois plus « cons » que ce que l’on voit…

Pour lire plus cliquer ici

BREXIT PARADISE ISLAND !

La fashion Week de Londres est fortement compromise en janvier. Le gouvernement britannique verrouille une fois de plus une grande partie du pays, le maire de Londres, Sadiq Khan, déclarant que 2020 sera le « Noël le plus difficile » de Londres depuis la Seconde Guerre mondiale. Les magasins londoniens ont été fermés à nouveau ce week-end en raison des nouvelles mesures imposées par le Premier Ministre britannique Boris Johnson.

Jace Tyrrell, directeur général de la New West End Company, qui représente des centaines d’entreprises du centre de Londres autour de Piccadilly, Oxford et Regent, a déclaré que l’ouverture et la fermeture des magasins de dernière minute coûtaient une fortune aux détaillants, et que les entreprises avaient besoin d’une stratégie de sortie claire du gouvernement avant de rouvrir une fois pour toute…

Pour lire plus cliquer ici

YSL ARGOS DE SABLE

Comme un halo autour de la lune, c’est un souffle qui entoure Vaccarello dans la rosée du matin de quelques grains qui constituent une mer. Je serai sable dans le vent, et il suffit de prononcer ce mot pour qu’aussitôt, surgissent des images de poussières qui virevoltent avec légèreté, douceur, et éclats du quartz, mais aussi avec la grâce et la sonorité du vent, qui siffle comme par magie sur le lieu et fait apparaître le Petit Prince de la mode dans toute sa splendeur. Il nous murmure doucement, dit  « Dessine-moi un mouton, » je te donnerai un Bergé…Pour lire plus cliquer ici

LA MARE A DONA

Marx disait : « La religion est l’opium du peuple ». Aujourd’hui, ils dirait plutôt « le football est l’opium de la plèbe » ! Voilà donc que « Dieu est mort » comme l’a écrit en titre, jeudi dernier, le journal l’Equipe. Ainsi, les grands écumeurs des bourbiers d’Hélicon rendent hommage à ce vermisseau né d’un cul de basse-fosse et d’un vil brigandage. Entre trafiquant de drogue et voyou de banlieue flétrissant les pelouses qu’il foule de ses pieds pour finalement marquer un but de la main qui le rendra célèbre et qu’il renommera lui-même « La Mano de Dios » – traduisez « la main de Dieu ». Petit misérable et laboureur du sport mondial et en particulier du football, stupide barbouze, qui pense que ses pieds sont d’or et son cerveau de poudre, fait injure à l’humanité en dépassant les lignes, mais celles-ci étaient de poussière d’ange… Pour lire plus cliquer ici

EKATERINA PLISSÉ N’EST PAS JOUÉ

Lorsque je m’abandonne dans le torrent divin, je plonge enivré de robes et frissonne de chercher le plissé à idolâtrer. Des cieux de sourires pour s’offrir des jonquilles et un cœur de trésor pour partir de sa petite ville de Sibérie occidentale pour conquérir le monde. Il y a toujours de l’espoir pour cette créatrice, même là où il fait le plus noir. Elle pense, en effet, qu’il ne faut jamais désespérer, qu’il ne faut jamais lâcher car la passion est un moteur qui chauffe mais ne brûle jamais. Et pourtant en parcourant les pages d’un Vogue à neuf ans, un palais de rêves s’ouvrit devant elle, et ce rêve de beauté idéalisé par les mannequins et les designers lui donne la passion qui deviendra sa vie…. Pour lire plus cliquer ici

GUCCI ESCHATOLOGIE

Alessandro Michele a voulu associer sa dernière collection Gucci à l’eschatologie. Cette doctrine explore le destin ultime des humains et de l’univers. En fait, le mot a été imprimé sur ce qui est probablement destiné à devenir le best-seller ultime de la gamme : un T-shirt sur-dimensionné disponible en plusieurs couleurs également décoré des numéros 1921 et 25, qui respectivement représentent l’année de fondation de Gucci et le numéro préféré de Michele… Pour lire plus cliquer ici

FANTASME LUXE ET DÉCADENCE

La science et la technologie ont cessé de servir les hommes. C’est la technologie du smartphone qui devient notre maître, et c’est 24 heure sur 24, sous l’œil de ces nouveaux moyens de communication, que le monde de George Orwell se construit sous nos yeux. Depuis le début de l’humanité, jamais des intérêts privés n’avaient fait main basse sur tout un secteur d’activité. Il faut se poser la question : comment une invention comme internet ait pu être accaparée par des intérêts privés aussi rapidement ? Mais, il est vrai que l’homo sapience avait déjà préempté le feu pour lui-même… Pour lire plus cliquer ici

CES MESSIEURS DE LA FAMILLE

Les sommets ont la propriété de faire venir d’en haut la foudre, mais on oublie souvent que c’est d’en bas que provient la lapidation. Alors expliquer que la discrimination et le harcèlement sexuel sont courants tant pour les femmes que pour les hommes hétéros qui traîneraient par erreur dans la profession de la couture, n’est pas un euphémisme. Bienvenue dans le monde extravagant de la drogue, du sexe et de la discrimination, promotion planche à repasser, où les Seigneurs, d’autrefois, se sont transformés en pignoufs d’aujourd’hui, et qui n’ont retenu qu’une seule chose, le droit de cuissage… Pour lire plus cliquer ici

ZHANG SHUAI EN MODE DEBRIDÉE

Tout le monde est invité, et assurément les conductrices de Wuling Hongguang, demi-mondaines et maîtresses botoxées complètement débridées. Mais, Shanghai vaut bien une messe parce que les chinoises riches, utilisant les produits L’Oréal a outrance, le valent bien.

Voici la célébration de la mode de Zhang Shuai qui n’a certainement jamais vu une collection Haute Couture ! Des looks inspirés du chic parisien, nous disent les attachées de « tick tock » qui ne sont pas tick mais complètement tock. Nous voilà dans l’Empire du Milieu de rien qui fournit une tribune personnalisée et privée aux stars et aux célébrités des arts de la scène, mais de ménage; car si j’achetais un tel tailleur à ma femme cela m’attirerait les foudres de Zeus… Pour lire plus cliquer ici

ROBERTO FERRI A NU

Tant que les mots seront doués de souffle et que le souffle sera doué de vie, la poésie sera comme la peinture : un art majeur. Voici donc de l’art Baroque et, avec l’inspiration du Caravage en particulier, grands maîtres du romantisme et de l’Académie des mortels, par symbolisme, la femme devient fréquemment le thème central de l’œuvre sous forme d’allégorie. Le nu féminin au XIXème siècle et l’érotisme qui s’y rattache, se distinguent souvent dans des scènes de violence et de cruauté, mais cela se doit d’être éternellement beau et digne reflet du romantisme de la catastrophe… Pour lire plus cliquer ici

PROENZA SCHOULER 2021

Le duo Jack McCollough et Lazaro Hernandez, à la tête du label américain Proenza Schouler, se pose une question existentielle sur le confinement : « le Cocooning est de retour ? » Il trouve son inspiration et sa réponse dans une collection optimiste, joyeuse et instinctive, réalisée presque entièrement à partir de tissus recyclés. Formes fluides et enveloppantes, tons neutres et délicats, attitude ultra-décontractée au charme naturel… Pour lire plus cliquer ici

ROBERTA DI CAMERINO

Bourse de parure, elle est l’âme féminine qui se perd dans quelques soufflets à fermoir en or, bric-à-brac de l’identité féminine et mal rangée jusqu’aux abysses de ses interstices. Ce sac est aussi le trophée d’ado boutonneuses, symbole d’une liberté pas toujours affirmée, le premier fourre-tout de l’indépendance ! Cette besace-là à l’anse fragile garde le souvenir des premiers émois, et des emballages des serviettes qui se faisaient agynique…. Pour lire plus cliquer ici

LA CATHEDRALE DU SAVOIR

Ce monstre de savoir conçu par le cabinet d’architecture X+Living de Shanghai vous donne un vertige garanti. Celle-ci dispose plus de 80 000 livres, une mise en scène par sa structure comme les effets visuels  lithographiques de l’artiste néerlandais Maurits Cornelis Escher, mais aussi la bibliothèque du film de Jean-Jacques Annaud « Le nom de la rose », mais, il est vrai que les Chinois, avec leur 5000 ans de civilisation, s’inspirent toujours des autres depuis la révolution dites culturelle ! …Pour lire plus cliquer ici

UN LOGO POUR UN GOGO

Des femmes panneaux publicitaires arpentent l’avenue Montaigne à l’image des dessins de Nazca. C’est la tendance pour faire la « Nike » aux années 90. C’est le logo « oversized » ; « plus c’est gros, plus c’est bon » dirait les nymphes en feu de la télé « réalisée » qui dans leur Smart regarde la collection de St Lolo en  « silly conne » du « Vacarme Hello » pour leur future soirée clubbing. Voilà que mon maillot de corps estampillé du joueur de Polo de « Ralph Lauren » ou du crocodile de « Lacoste », qui étaient discrets, se voit ringardisé comme le serait Dieu, ce vieux Monsieur qui adore tant se faire prier…Pour lire plus cliquer ici

JOHNNY ZHOU

Ce jeune cadre chinois est diplômé de l’Australian Graduate School of Management et très vite cet amoureux de l’art se tourne tout naturellement vers la couture. Derrière une marque qui réussit, il y a toujours des hommes de l’ombre. Athlétique, il pourrait être un acteur d’un film de Wong Kar-wai, et avec son costume d’un des meilleurs faiseurs Français, il ne dénoterait pas s’il venait à Paris pour la Fashion Week… Pour lire plus cliquer ici

LANVIN ANNÉES VINGT

C’est depuis le jardin historique de Yu que Lanvin s’adresse à la planète mode. Sialelli se voit libre de construire chez Lanvin pour ressembler aux débuts de la Gucci Mania très lucrative d’Alessandro Michele. Pour l’Avant-Première parisienne, Sialelli avait présenté dans l’ancienne maison du baron du chocolat, Henri Meunier, un hôtel particulier si étrange qu’il nous donnait l’impression d’entrer dans une maison en pain d’épices.

Lanvin était à son apogée dans l’entre-deux-guerres et était devenu une grande entreprise avec des centaines d’employés, des ateliers, des produits de beauté. Il est intéressant d’observer les pendentifs qui entrent dans cette période, et le créateur nous dit en quatre mots « Art Déco » géométrie et couleurs…Pour lire plus cliquer ici

PARFUM DE LA RHUM ANTIQUE

Rien ne m’étonna moins que la première olfaction qui emprisonna mon nez comme des sournoiseries de séminariste, avec une note de fond digne d’un clérical en manque de chérubins. Un parfum qui triche sur sa conscience, pour vous emporter dans son enfer par un petite porte plus masquée que musquée. J’ai déjà décrit dans mes pages le cauchemar, et tripoté l’horrible, mais il est vrai que l’oraison du plus mort est toujours la meilleure. Pour lire plus cliquer ici

ALTUZARRA PARIS 2021

BORN AND RAISED IN PARIS, JOSEPH ALTUZARRA HAS BEEN INTERESTED IN THE TRANSFORMATIVE POWER OF FASHION FROM A YOUNG AGE. HE DRAWS FROM HIS FRENCH, AMERICAN AND CHINESE BACKGROUND AND HIS AVID INTEREST IN DIFFERENT FACETS OF CULTURE AND ART TO CREATE HIS RICH AND SOPHISTICATED COLLECTIONS. Pour lire plus cliquer ici

GUCCI ATTENTION TROUS EN FORMATION !

Ne dites pas : « Ils vont nous imposer sur le liquide séminal. » mais Dites : « Colle en dîme ». La mode n’a pas fini de nous surprendre, et le « Luxe-cifer » de la mode Alessandro « Missel » pour Gucci souhaite nous suspendre à un fil. Après un jean tâché d’herbe pour la modique somme de 680 euros, mais l’herbe n’était pas « à chiche « ! Ceci explique cela. Eh bien, voilà maintenant à la vente un collant troué de quoi vous donner un rhume, pour une tempête sous narine. Si vous entrez dans la boutique, vous trouverez pour la somme de 140 euros un collant déjà filé. Vous en conviendrez : cela n’est pas donné pour des troues. Pour lire plus cliquer ici

KERING L’IMPASSE DE LA BITUMEUSE

Une curiosité vagabonde du côté de la Rive Gauche, au siège de Kering qui ouvre exceptionnellement ses portes au public le temps d’une balade au creux de ses jardins pour une exposition exceptionnelle. Aménagé dans l’ancien Hôpital Laennec situé à quelques pas du Bon Marché, le temple de la distribution du luxe du Seigneur des Arnault. Kering nous offre un « bol d’art  » contemporain avec 40 œuvres signées des plus grands artistes du XXème siècle : Bourdelle, Calder en passant par Miró, Rodin et Niki de Saint Phalle.

Non loin de là une impasse aujourd’hui largement occupée par l’hôpital mais qui, au début du siècle dernier, a défié la chronique. En effet, au numéro six se trouvait un joli pavillon au toit pantu où habitait Adolph Steinheil peintre de son état avec sa femme Marguerite. Le 31 mai 1908, au matin, le domestique du couple découvrit une scène d’horreur…Pour lire plus cliquer ici

THOM BROWNE PARIS 2021

Toute la collection dans des tons de blanc : ivoire, coquille d’œuf, et jaune le plus pâle, comme symbole d’espoir. Ici, il est difficile de séparer sa créativité de celle de son partenaire, le conservateur du Metropolitan Museum of Art, Andrew Bolton.

NBA ET VUITTON LA BALLE AU BOND

Pour marquer la fin du championnat de la NBA, Louis Vuitton a dévoilé sa collection LV x NBA pour homme, conçue par Virgil Abloh, pour refléter la vision Afro-américaine du créateur, mais voilà finalement la vision de l’affreux Américain. Une première collection de vêtements pour homme en partenariat avec la National Basketball Association. En business, il faut toujours essayer d’attraper la belle au « bon ». Les Lakers de Los Angeles ont remporté le 17e championnat dimanche soir avec une victoire contre Miami, alors Vuitton a pensé à un mariage contre nature, mais celui-ci n’aura qu’un seul remède, l’alcoolisme, car l’alcôve tue lentement.Pour lire plus cliquer ici

BREAKING NEWS KENZO DIED IN PARIS

Pendant un instant, le temps se figea, puis, il reprit son envol. Quand les services de sécurité s’aperçurent qu’elle ne faisait pas partie du protocole, ils la stoppèrent à 2 mètres de Jacques Mouclier. Elle criait quelque chose en Japonais que celui-ci ne comprenait pas .

« Que dit-elle » demanda-t-il à sa traductrice : « Merci pour mon fils, Monsieur Mouclier ».

DOLCE & GABBANA PASSIONNEMENT

Quand patchwork tu feras, cela sera minutieusement, et tous les tissus, tu décatiras si tu ne veux pas de désagréments. Les gabarits, tu découperas marquant les coins évidemment. Carré, rectangle, triangle, tu assembleras les couleurs harmonieusement.

Biais et droit fil, tu manieras pour une bonne tenue de l’ensemble, naturellement. De Gabbana, tu réfléchiras pour coudre plus harmonieusement. Jamais couture, tu n’ouvriras, ni tu fixeras évidemment. Des nœuds, tu ne feras, même sur l’envers, honnêtement. Petite aiguille, tu tireras pour la doublure si patiemment. Pour la finition, tu t’appliqueras artistiquement…

LE VIN SOBRE

Moi qui avait tiré un trait sur la scène gastro parisienne ; Covid-19 oblige. L’idée de manger entre deux panneaux de plexiglas ne me réjouissait pas vraiment. Puis, à Paris, rien ne se passe plus depuis juin, alors on n’allait tout de même pas s’abonner à Bobo magazine pour le plaisir d’avoir quelque chose à lire … Mais la vérité, c’est qu’on avait perdu le goût et les papilles. Oui, on avait perdu l’appétit aussi.

COPERNI LE NON PARNASSE

Le 59ème étage de la Tour infernal ou pas ? Coperni, à une lettre près, comme l’astronome polonais, pour un show dans les étoiles, offre une vue sur Paris pour contrôler l’univers de la mode. Mais, ce mardi matin, plein d’humidité, les bimbos de la Fashion ont vu le temps s’assombrir, juste avant le début du défilé. Normal car les tenues sont à en pleurer, cela drache comme disent les gens du nord et les spectateurs ont sorti leur parapluie qui n’était pas eux de Cherbourg.

FASHION CHAPELLE SEXE TEEN

Aujourd’hui, c’est l’ouverture de la très attendue « Fashion Week de Paname », et comme d’habitude, ce qu’il se passera, c’est qu’il ne se passera rien ! On regardera du haut de sa grandeur le « mètre » P. Marrant, avec ses chaussures achetées dans une solderie de Picpus et son costume de prêt-à-porter qui tranche étrangement avec les costumes sur mesure de Lanvin de l’ancien président, Jacques Mouclier. Son look Capel, avec un soupçon de la conciergerie là où il habite, et sa chemise blanche col béant de vide, pour  simuler les féminins de la nouvelle économie, se révélant ainsi l’homme de la nouvel « Eco manie » plus que de l’économie.

ON ACHÈVE BIEN UN CÈDRE DANS LE CARTIER

Le cèdre de la fondation Cartier, planté par Chateaubriand, achevé par le groupe d’Afrique du Sud, sera-t-il remplacé par un baobab ? Voilà donc l’arbre bicentenaire de la Fondation victime de je ne sais quoi ! L’arbre, le plus robuste de la terre, aurait manqué de liquide, un comble !  La maison-mère aurait pu contacter Nestlé pour apporter à cet Auguste la nourriture de ses clientes « Le H deux O ». Au moment où l’on parle tellement de l’hydrogène, voici maintenant que l’androgène se fait loi. Ils sont là quarante qui ont de l’esprit comme quatre.

ANTOINE ET DIEU CRÉA LA FEMME

Le couple, non pas moins anonyme, et qui a deux fils hors mariage, s’est marié la semaine dernière. Antoine, fils du Seigneur et le mannequin russe Natalia « Vodia pas vraiment nova » ont organisé une cérémonie civile à Paris. Comme quoi les filles maigres comme des clous rendent marteau !

FRANCK SORBIER 2021

Beaucoup de beauté, un soupçon de réalisme pour nous montrer le monde tel qu’il est, et de culture assurément comme à chaque présentation. Le Maître de la Couture vient de révéler, sous son masque, la dague qu’il enfonce profondément dans les flans de ses détracteurs, mais celle-ci est entourée de velours et de dentelles, elle n’en fait pas moins mal.

MOLLY GODDARD RTW 2021

Goddard sortant de Central Saint Martins avait l’intention de travailler pour une maison de couture, sans penser qu’elle pourrait avoir sa propre marque. Sa marque éponyme est apparue « accidentellement » en 2015, lorsqu’elle a commencé à se battre à l’école et à organiser une fête de la mode pour ses amis avec des modèles qui ont vite été remarqués et ont reçu des commandes.