BULGARI HOTEL ROME 2022

BREAKING MODE, pfw

Bulgari ouvrira son hôtel à Rome en 2022. Celui-ci sera situé stratégiquement sur la Piazza Augusto Imperatore, au centre de la ville, non loin de la Place d’Espagne et de la luxueuse rue commerçante Via Condotti. L’hôtel occupera un imposant bâtiment érigé entre 1936 et 1938 et conçu par l’architecte Vittorio Ballio Morpurgo, face à deux monuments romains incontournables ; l’Ara Pacis et le Mausolée d’Auguste, la même où le premier empereur romain a été enterré, une valeur symbolique pour l’empereur du luxe.

Un hôtel entouré d’histoire, avec ses églises baroques, ses palais des années 30 et un environnement, qui résume 2 000 ans d’histoire de l’architecture romaine, pour le groupe  du prochain  » millénaire ». L’hôtel Bulgari va donner le coup d’envoi d’une nouvelle génération d’hôtels cinq étoiles pour la ville, et l’édifice de près de 180 000 mètres carré est caractérisé par des matériaux et des couleurs romaines traditionnelles, comme le marbre Travertin Jaune Ocre ou rouge brûlée.

L’hôtel comptera plus de 100 chambres dont la plupart seront des suites de prestiges « Il Ristorante » supervisé par le chef étoilé Niko Romito et « The Bulgari Bar ». Ces deux derniers seront situés au dernier étage, avec une vue sur l’horizon, pour stigmatiser la vision du Seigneur des Arnault, la ligne bleue vif-argent des « Abuses  » de la ville.

Un hôtel disposera d’une salle de lecture contenant une collection de volumes consacrée à l’histoire des bijoux qui sera ouverte aux clients et aux bimbos qui, quant à elles, ne savent pas lire, mais la maison dans sa grande mansuétude aura mis des livres avec beaucoup d’images pour ces intellectuels au repos.

Sur la façade du bâtiment, au sommet d’une fontaine, on peut lire cette inscription latine : « Dans ce lieu survole l’âme de l’Empereur Auguste Caius Octavius Thurinus »

Pour marquer ce projet, la maison Bulgari a créé une pièce de joaillerie spéciale : « le collier Bulgari Ospitalità Italiana ». C’est un tour de cou en forme de Tubogaz en or blanc enrichi de 10 pierres précieuses, chacune d’elle étant associée à chaque ville abritant un hôtel Bulgari. La pièce faite sur commande coûte environ 50 millions d’euros et est un bijou spectaculaire et incroyable qui restera dans l’histoire des bijoux, avec des rubis, des saphirs, des émeraudes : un jade pour Pékin, un rubis pour Shanghai, un diamant rouge rare pour Rome et une tourmaline Paraiba pour Baili, rappelant ainsi sa mer bleue. Il faut bien trouver une raison !

Anonymode