BMW 507 LA GRACE

BREAKING MODE, pfw

Alors que la fréquentation au Salon Rétromobile à Paris avait battu des records l’année dernière, le mouvement des Youngtimers a le vent en poupe, c’est le moins que l’on puisse dire, car le marché des véhicules anciens et de collections se porte bien. Une aubaine pour les constructeurs et équipementiers, qui voient là un moyen de développer leurs activités de pièces détachées hautement bénéficiaires.

La BMW 507 est un roadster GT de prestige du constructeur automobile allemand BMW, construit en petite série entre 1955 et 1959, pour tenter de rivaliser sans succès sur le marché américain avec les légendaires Mercedes-Benz 190 SL, Mercedes-Benz 300 SL, Ford Thunderbird, Chevrolet Corvette C1, Jaguar XK140, …

On ne peut pas gagner à tous les coups, et cette BMW 507 en est la démonstration. La marque de Munich se cherche encore au milieu des années 50 et se laisse convaincre de jouer la carte du sport et du luxe pour séduire la clientèle américaine. Mauvaise pioche, car malgré une ligne superbe, la 507 ne parviendra jamais à percer, entraînant BMW vers une faillite que la société évitera de justesse. Voici donc l’histoire de cette voiture maudite qui est devenue culte aujourd’hui et pour 2.5 millions de dollars vous pouvez en acquérir une. L’histoire raconte que la princesse Grace aurait offert un de ces bolides à Jean-Pierre Aumont, star française de l’entre-deux-guerres, comme cadeau de rupture, avant ses fiançailles avec le prince.

Anonymode