BALENCIAGA LE MASQUE ET LA TUNE

Non classé

Le hard chic ou le concept de la femme « A Régnier », la mode se réinvente toujours par ses déviances, mais la question est : pourquoi les grandes tendances sont-elles toujours liées au sexe et à l’argent ? Voici Demna et ses créations cagoules en Latex, avec des mannequins qui prennent des poses troublantes pour vendre plus des os que la viande, mais surtout vendre des parfums, des chaussures et de la verroterie.

Toi Hard, moi Sado, nous dit Demna, la mode en avait assez de présenter des mannequins aux teints blafards et unisexes, alors les gourous ont remis la sexualité au centre de leurs images en les masquant pour une mascarade à la Margiela. Osez, et il en restera toujours quelque chose ! Mais, porter une cagoule en latex, même les Afghanes ne le souhaitent pas, quittent à devenir « Kaboul ».

La surabondance des images de ces femmes témoigne de la tradition masculine de mise en image d’objet du désir. Ce n’est pas sexuel, mais sensuel diront les couturiers, image de « La Belle et la Bête ». Voici la domination masculine toujours plus érotisée, pour une vérité des agressions contre les femmes toujours certaines et pour les défendre, il faudra donc retirer la présomption d’innocence aux hommes. ( je sens que je vais me faire des copines). Mais, j’ai vécu l’époque où les femmes sur l’avis de leur conseil, pour récupérer leurs enfants en cas de divorce, affirmaient que leur père avait des attouchements sur ses enfants, et immédiatement celui-ci était mis en prison pour s’apercevoir qu’il était innocent six mois plus tard, et les conséquences sur sa vie familiale.

Finalement, la seule star de ce défilé, c’était Adidas et l’argent roi que symbolisait « Wall Streap ». La mode est le reflet de notre monde terrifiant, et si elle déclenche la peur ou la terreur, c’est la faute de l’être humain. Si l’on enlève le côté dramatique de cette collection, il apparaît clairement que Balenciaga est en train de devenir une véritable locomotive parmi les créateurs de mode, et je me demande vraiment pourquoi ! A noter un fabuleux blazer noir à double boutonnage pour une silhouette triangulaire et une robe en plissée de soie à pois noir et blanc avec des épaules rembourrées et des manches évasées, ainsi que ce long manteau camel, pour les déserts des « stars-stars ». Il faut bien vendre quelques produits dans les boutiques musées.
F