MOURET ÉGOÏSME, MOI DE 365 JOURS

Un miracle pour celui qui est né à Lourdes ! Roland Mouret est le deuxième partenaire du lancement de Luxury Stores et la première marque britannique indépendante à rejoindre Luxury Stores d’Amazon. Savent-ils qu’il n’avait fait que trois mois au studio Berçot pour un « apocalypto » général de son cursus.  Celui-ci est parti vivre à Londres et, depuis il cultive toujours la haine du Français, cette haine insondable et irrépressible d’un ancien mannequin devenu créateur grâce au Harper’s « Hazard ».

ULLA JOHNSON 3615 NYFW

For Ulla Johnson, fashion is personal. The designer, whose dreamy ready-to-wear has become a mainstay within the wardrobes of perennially cool stars like Gwyneth Paltrow, Alicia Vikander, and Sienna Miller, feels “quite passionately about every single piece,” she says in her Soho office.

UNE TRUFFE DANS LE MARAIS

Pendant des siècles, la truffe a été bannie de toutes les tables, et interdite durant tout le Moyen-Age. Un champignon noir, sous-terrain naissant avec la foudre, cela suffira à la Sainte Inquisition pour l’interdire. La truffe était « aussi noire que l’âme d’un damné » ! C’est François 1er qui la réintroduit à la cour, elle sera présente à tous les repas, et retrouve ainsi ses titres de noblesse. Elle devient le diamant noir et un produit de luxe sous Louis XIV, la Montespan la considérant même comme un aphrodisiaque et en faisait consommer à Louis XIV lorsque celui-ci mollissait.

AMAS ZONE DE CONFORT

Je veux que l’on me considère comme un « mètre » ou rien. Pour moi, mon choix est fait : je m’arrête volontiers à la seconde considération. Il est lourd et obstinément enfoncé dans sa science, occupé à compter tous ses livres qu’il dissèque, avec un tel encombrement d’outils et de préparation que lorsqu’il sort de ses entrepôts et revient à la lumière, il garde l’odeur du cénacle où il s’était endormi entre deux millions ou rayons, c’est selon. La vraie noblesse lui manque pour les choses usuellement délicates, alors pour la couture, ses mains de distributeur sont maladroites et devant son triomphe, il croit pouvoir tout faire et même peindre l’évidence.

NO BREAKFAST AT TIFFANY’S

Dans une grande salle de convention, le magna du luxe Français, chemise blanche et costume bleu roi, « un signe », ouvre le séminaire annuel de « Louis Vison Mouette and Psy » qui réunit les cadratins du premier groupe de luxe mondial venus de toute la planète. Chronique d’une journée de l’homme, le plus puissant de la planète, qui formate nos rêves : enfin des autres. Même au sommet, le propriétaire voit tout, contrôle tout, surveille tout… Soudain, un homme arrive prestement des coulisses, monte sur la scène et glisse un petit mot au « Polie Techni Chien » que celui-ci regarde du coin de l’œil sans rompre le fil de son discours.

JE VÉGÈTE A RIEN

Paris est divisé en deux catégories : à l’Est, les bourgeois-bohèmes appelés plus communément les Bobos et à l’Ouest, les Bonobos. Ce Paname est un grand cercle avec des arrondissements en forme d’escargot, et c’est probablement pour cela que l’on en bave un max. Dans la mode, on en bave aussi, mais celle-ci est celle du crapaud, et les nombreux Vegans ne se rendent pas compte qu’ils vivent dans une profession remplie d’animaux : Il y a des blaireaux, des requins, des lapins (je ne vous fais pas un dessin), des maquereaux, des poules mouillées et des gros porcs, que je n’ai jamais balancé car moi j’ai le respect « d’eau truie ».

ENFANTS RICHES DÉPRIMÉS

La griffe de vêtements unisexes, « Enfants Riches Déprimés » est le projet bien-aimé du designer né à Atlanta, Henry Levy. Amalgamant l’attitude louche des musiciens Punks des années 70 et les sensibilités déconstructionnistes des designers avant-gardistes japonais, le mélange unique des détails d’inspiration DIY et des graphiques percutants incarnent ce que Levy qualifie de « couture élitiste et nihiliste »

.

FILTRE A INTELLIGENCE DE MODE

Quelle volonté avait ordonné l’invention de ces formes si sophistiquées de donzelles toujours plus ingénieuses et toujours plus distantes pour se faire remarquer, et à mesure que les minutes s’écoulaient sur ma Tag Heuer, cette marque que j’adorais bien avant que le Seigneur des Arnault rachète cette maîtresse de mon temps.

BOBBY LA POINTE DU CHIEN

La première fois, que j’ai entendu parlé de Bobby le chien, c’est en visitant le cimetière Greyfriars avec ma copine de l’époque, Claudine, bimbo de son état et grande suceuse d’idées devant l’éternel. Dans la ville d’Edimbourg, je regardais toujours intéressé cette contravention sous film plastique qui avait suscité pendant 24 heures beaucoup d’interrogation, mais après les six jours de pluie qui s’en suivirent, je compris enfin sa signification. Au détour d’une allée, je discutai avec un vieux monsieur, qui nous emmena alors sur la tombe de John Gray, le maître de Bobby. John Gray était un paysan venu à Edimbourg pour occuper un poste de policier. Il faisait partie des équipes de nuit et devait être accompagné d’un…

LA BOURSE DE COMMERCE DES MUSÉES

Le milliardaire François Pinault a décidé de repousser au printemps 2021 l’ouverture de son musée situé dans l’ancienne Bourse de Commerce rénovée par l’architecte Tadao Ando. Il est l’un des plus célèbres architectes japonais, qui avait déjà réalisé le Palazzo Grassi, est à l’origine de ce nouveau musée qui devait être inauguré fin juin, juste un peu avant le démarrage du projet du Seigneur des Arnault non loin de là. Achevé le 9 mars, les ouvriers étaient occupés à mettre la dernière main aux locaux lorsque la France est entrée en quarantaine le 17 mars.

UN HOMMAGE UNE POMME LGBT

Le logo Apple est certainement l’un des logos les plus forts et reconnaissables au monde, et pourtant peu de gens connaissent réellement son origine. Comment la représentation d’une simple pomme croquée a su traverser les générations et rester aussi évocatrice de la marque qui lui est associée. Mystère, mais le choix de ce logo n’est pas anodin, en tout cas pour les fondateurs de la fameuse “marque à la pomme“. Un hommage au père de l’informatique ?

DIOR CRUISE 2021

C’est dans l’enceinte du Dôme de Lecce, le joyau de l’architecture baroque italienne au cœur des Pouilles, que Dior va dévoiler sa collection Croisière 2021. Tiens, tiens les Pouilles, cela résonne pour nous les pouilleux, les cerfs, les lads du Seigneur, les scribouillards de l’enfer, qui viennent pour le savoir-faire artisanal et qui repartent avec l’idée industrielle que la gazelle italienne nous impose, elle, qui est de l’île grecque de Lesbos…

LE MIEL DE TRISKELL

Quand j’ai ouvert le pot ce matin, le parfum des fleurs nectarifères vient voler autour de moi comme des Elfes en folie. Je caresse l’effluve douce des vacances de retour dans ma mémoire olfactive qui subitement enchante mes narines. Puis, je plonge la cuillère dans ce nectar si poétique, comme un trésor onctueux et doré aux fleurs des prés du domaine de Triskell. En tombant sur ma langue, il embaume mon palais comme le ferait un tableau de Vincent Willem van Gogh dans mon esprit. J’inspire profondément en fermant les yeux afin de savourer le souvenir de cette visite d’amis au grand cœur qui ressemble tellement à la douceur de leur miel.

MAISON LAVOINE ET A LA VAPEUR

C’est le décor d’un cabinet de curiosités postmoderne qui vous fait les « Yeux Revolver » pour Bobos Parisiens friqués et qui ne manquera pas d’éveiller la vôtre. Table intime et confidentielle que nous vous recommandons pendant la Covid-19. Vous déjeunez dans la boutique dans un espace pensé, comme à la maison. Miraculeusement chaleureux, lumineux et signé Sarah Lavoine avec un nuancier de couleurs du vert au bleu en passant par le noir, c’est ultra parisien et non pas à « titi-pique » mais surtout pas de touriste de l’Empire du milieu à l’horizon, seuls passent par ici les connaisseurs. En effet, il faut connaître le restaurant car il a deux entrées, une place des Victoires pour les gens de mode, et l’autre 6, place des Petits Pères, qui eux ne sont pas du peuple.

LES AMAZONES D’ALIBABA.

La personne, la plus riche du monde, Jeff Bezos, est plus riche que jamais et mercredi dernier, il a franchi une étape inédite, nonobstant depuis que Forbes suit les avoirs des hommes les plus riches du monde, faisant de cet humain de 56 ans la première personne au monde à avoir amassé une fortune de 200 milliards de dollars.

UNE MARÉE CHAUSSÉE DE SOUTIEN

AH… Quelle histoire ! Pour deux mamelons et un bout de sein dans l’air, que nous pouvons voir régulièrement dans les collections de couture et dans les backstages – Il y a bien plus important que cela – des gendarmes interdisent des obus, que Maître Pitanguy gonflé de tout son orgueil transforme, pour des Vénus crapuleuses qui armées de ces deux attributs métamorphosent les douces plages en canon de la beauté. La femme abandonne le haut, et la police intervient suite à une dénonciation ! Nous voilà revenus en 1940 où les concierges dénonçaient les anti-germains.

BONDAGE CHIC OU LA FEMME A RÉGNER

Toutes les chutes sont mauvaises… sauf les chutes de reins ! Et donc après le porno chic, le bobo chic, le sado-maso chic, une nouvelle tendance apparaît : le bondage chic ou le concept de la femme à « Tâcher ». La mode se réinvente toujours par ses déviances ! La question est : pourquoi les grandes tendances sont-elles toujours liées au sexe, à l’alcool et à la drogue ?

UN NIGERIAN DE LAGOS POUR KARL

En hommage à son fondateur pour ses collaborations surprenantes, Kenneth Ize a concocté une collection capsule pour le prince de Hambourg. « L’étendue du travail de Karl m’a beaucoup inspiré, et c’est un honneur de travailler avec la maison qui porte son nom » a déclaré Ize, en communiquant d’abord les détails du projet JMZ. « Notre vision est de combiner l’esthétique chic parisienne de Karl avec des éléments de l’art africain traditionnel ».

LE MASQUE DE LA PUDEUR

Ce masque qui devient celui de la rigueur et qui trône dans les rues de Paname comme si un coquillage pouvait protéger une perle de son éclat : une des plus belles armes des femmes dissimulées sous un amas de fibres. Des draperies noires qui claquaient en se confondant avec les T-shirts arboraient une inscription en blanc qui ressortait sur fond noir : « Black Lives Matter ». Les femmes avec leur masque multicolore, laissant apparaître leurs yeux de biche, qui faisaient disparaître leur sourire carnassier sous la soie imposée à leur visage. Sous ces masques, elles étaient plus belles les unes que les autres, comme des perles fragiles. Elles rayonnaient comme ces rayons du soleil qui se couchent sur l’Occident …

LALA LAND VON BERLIN

Alors que la Fashion Week de Copenhague s’est terminé le 10 août. Voici un label à ne pas manquer. Celui-ci a été remarqué par les influenceuses de cette monarchie constitutionnelle. Les danoises n’ont plus qu’une seule marque à la bouche : « Lala Berlin », un mur d’incompréhension qui ne s’écroulera pas avant 50 ans ! Basé en Allemagne depuis 2004, ce label est une griffe résolument pointue nous disent les bimbos de service : on y retrouve des casquettes façon surfeuses, des sacs monogrammés (mini ou maxi) à porter à la taille type Janus, mais également des pièces telles que des sweats… Bref, rien du vestiaire féminin digne de ce nom.

SCHTROUMPFEMENT BON MARCHÉ

AHRRRR… L’humour j’aime beaucoup avec les « pieds paquets », et il semble que le Seigneur des Arnault, lui aussi, mais seulement les paquets de dollars. Pourtant, l’idée de dynamiser la scène commerciale du Bon Marché en remplissant le magasin de marchandises sur le thème de la culture Belge le 29 août c’est Schtroumpfement bien. Car si tu ne vas pas à la Belgique, c’est la Belgique qui viendra à toi, lui avait soufflé l’homme de Tolède dans sa grande mansuétude.

QUOTAS SEXUELS DE MODE

Je suis hétéro et je le revendique et j’aimerais faire une demande concernant la parité pour les hétéros qui souhaitent travailler dans le milieu de la mode et du luxe. J’en appelle au Seigneur afin que celui-ci institutionnalise des quotas dans ses entreprises pour les hétérosexuels.

Il y a quelque temps, un célèbre inconnu, sélectionneur de futurs talents des écoles de la Chambre Syndicale, qui pensait que « le mieux était le bien d’autrui », recrutait les meilleurs futurs créateurs non pas pour leur talent, mais pour leur aptitude à sa sexualité. Ainsi pour l’année à venir, ce « discriminateur » s’assurait une année « Anus Pas vraiment  Horribilis ».

EATALY L’ANTI MEZZOGIORNO

Le Mezzogiorno, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, cela ne s’invente pas ! Ouverture d’un nouveau temple de la « food » italienne ; 2 500 m2 en plein Marais – « Eataly », jeu de mot comme dirait Maître Capello – Samedi dernier, c’était la queue comme pour les boulangeries de l’ex-Allemagne de l’Est le jour de la livraison de la farine. Les Veaux-Veaux Parisiens, à la queue leu leu, comme chez Denise, rue Quincampoix, attendent de pouvoir entrer dans ce temple de la gastronomie italienne dont les chiffres donnent le vertige. Pas moins de 7 points de restauration (2 500 couverts par jour), une cave à vins abritant 800 références, mais, à vaincre sans baril, on triomphe sans boire ! Une épicerie fine, pour un lieu ouvert 7/7 jours, même le dimanche des ragots !

LA COLONISATION DU LUXE PAR LVMH

La réussite des entreprises de mode et du luxe repose d’abord sur la vie et la surveillance de leurs clients afin d’anticiper leurs désirs. Je ne vois donc pas comment il ne pourrait pas être tenté de devenir « Big Brother ». Les bases de données dans les hôtels du groupe sont déjà bien chargées d’informations. Pour moi, la vision des profits du luxe est basé sur la collecte d’informatisations personnelles des plus riches pour créer les modèles qui leur conviendront demain. Mais, il est vrai qu’idéalement,  je préfère donner mes informations personnelles au Seigneur des Arnault plutôt qu’à Donald Trump ! Cela me semble plus pertinent.

CÉLINE PAS TIK COMPLÈTEMENT TOK

C’est sur la plateforme TIkTok que, chez Céline, Hedi Slimane, le « Clubinard », nous raconte son histoire des années 80 après nous avoir raconté la saison dernière celle des années 1970. Plateforme qui ne compte seulement qu’environ 5 000 spectateurs, et sur laquelle nous avons pu suivre en direct son défilé printemps-été masculin, avec des mannequins qui se promènent sur une ancienne piste de course automobile près de Marseille, probablement cause : proximité des vacances oblige.

Le défilé de Hedi Slimane semblait viser directement la Génération Z, même si certains utilisateurs de l’application ne semblent pas avoir la moindre idée que Céline est une marque de mode française de luxe et que Slimane est un couturier connu. « Changez de chanson »! hurlaient d’innombrables TikTokers (toujours la même rengaine qui tournait en boucle) fatigués par cette litanie.

CHANEL BLACK AND BLUES

Si le nom d’acide est celui de sa musique, cela n’est pas un goût âpre que j’ai dans la bouche, mais plutôt celui d’un bonbon aussi tendre qu’une guimauve que l’on dégusterait au coin d’un feu de bois au fin fond du Yosemite park. Comme un basculement, qui nous fait chanceler et que nous ressentons, un retournement que la Covid a surement secoué d’une vague aussi forte que la mélodie des cris de révolte et des rimes aphones, la maison tremble des soubresauts des marteaux piqueurs qui la rénovent.

MON PÈRE AVAIT RAISON !

Mon père avait raison ! Non, ce n’est pas une pièce de Sacha Guitry, mais la raison du grand Jacques, président des Métiers d’Art entre autres, et qui avait compris, avant tout le monde, que ces métiers étaient essentiels et indispensables à la survie de la Haute Couture ! Seul, il l’était, contre les Pierre Saint Laurent, Yves Berger, et Didier Grumler & Cie qui se sont toujours farouchement opposés à cette vision.  Au final : « Mon père avait raison… »

LES BRAS M’EN TOMBENT…

Ils doivent souvent frémir ! les traîtres au frottement de la soie de Canovas, et se dresser altiers et tremblant sous la fibre protéique. Inexplicablement (pour ceux qui ne connait pas Newton) la gravité les entraînent souvent dans un chute vertigineuse. Au premiers jours, ils se lèvent, gonflés de sève et d’hormone due à leur jeunesse. Souvent je suis subjugué de ces fruits qui sont toujours en couple, je m’abreuve du désir ou de la Poésie de pourvoir les regarder, se balancer muée par leur lourdeur naturel qu’il s’impose.

LES CORBEILLARDS ATTACHÉS DE PESTE

Ce sont de grands chalands qui habituellement relient Paris à Corbeil. Ils sont appelés des « Corbeillards » . Ils livraient jusqu’alors diverses marchandises pour nourrir la capitale. Ils deviennent exclusivement dédiés au transport des dépouilles des pestiférés de cette peste bubonique. Le corbillard n’est que le souvenir lexical de cette sombre période. C’est pour cela que les mots en Français ont toujours un sens.

VALENTINO DANS LA VALEUR DE LA NUIT

Une danse noueuse sous un masque de vie, une mine langoureuse fondue de mépris dans la froideur des âmes qui flottent encore autour de l’Italie. Le voile hagard de la lune déchire la nuit et couvre de sa blancheur la lumière qui imprime sur les robes. Une idée du Maître Sorbier, il y a 10 ans déjà ! Mais qu’importe ! La bise remue l’eau du lac et les tons blancs se fondent dans la lumière de l’objectif d’un océan de fortune.

BLACK MATTER ET CHAMPS DE COTON

Voilà le paysans provençal couturier de son étoient, qui dans sa collection nous donne pour le « Balck Matter » et sa propre définition. Des filles des Maître dans les champs de coton qui son aujourd’hui de blé. Sorte de Mississippi Burning  dans le songe de Django pour la défonce des Afro Européen; Et par un marseillais qui pour la plupart du temps sur les stades de France éructe des bruits incongrue de singe à l’arrivé de Pogba et consord. Et pourtant s’il savait que depuis Toumaï l’Homo erectus était noir, pourtant dans la couture ont si connait.

ACT NAIN L’HORREUR EST HUMAINE

Voilà, sans aucun doute, un semblant d’essai de création pour attirer l’attention sur une couture qui n’en vaut pas la peine. Une copie de « jacque-anus » accouplée à Guo Peï, pour une confrontation entre la force du désir et la fragilité technique, adossée à l’horreur physique, mais il est vrai que l’horreur est humaine. Comme le bréchet de certains oiseaux charognards, on imagine le clapotement d’un égout servant de déversoir, qui s’éparpille dans une gerbe de gouttelettes et qui s’accroche à la pasta milanaise d’un morpion sur le pubis de Minerve.

VIRTUAL FASHION BORN TO BE ALIVE

Au cours des deux dernières semaines, nous avons assisté à une série de présentations virtuelles, d’événements en ligne différents et variés. On ne peut pas accuser les maisons de luxe de manquer d’inventivités, et on apprécie vraiment la rapidité avec laquelle tout a été mis en ligne, même pour la grande Muette, qui est habituée au virtuel, était, pour une fois, dans son élément. Toutefois, il semble que ce système soit plus adapté aux petites maisons, car leur flexibilité est meilleure et les moyens vidéos ou live broadcast sont toujours plus légers, alors que les grandes marques doivent toujours déplacer plusieurs camions pour réaliser un film et une kyrielle d’assistants sous-payés qui font de ce secteur les meilleurs « Thénardier » de la mode, ce qui ne les rend pas moins « Misérables ».

JOSSE DANS LA LUMIÈRE DE LA NUIT

« J’aime Paris et son silence », nous dit Josse. Sous les arcades, les oiseaux s’évadent, et les couleurs paradent au-dessus des colonnades. Les demeures haussmanniennes en enfilade, et le marbre noir et blanc de Burenne semblent plus alignées qu’usuellement. Et si je pousse un peu plus cette promenade nocturne, je suis sûr que l’ombre de Victor Hugo y règne encore, et dans le silence, sous les arcades, un havre imprégné d’histoire me saisit.

MAGLIANO MENSWEAR 2021

Voici la mode dans un prosaïque descriptif de la minutie manquante, découpant les couleurs, inspectant l’atome et pointillant l’éléphant pour le côté pachydermique. Ils finissent par donner aux yeux de l’esprit la sensation insupportable d’un sentiment du corps en tôle brillante qui ne fait que vous éblouir, et qui vous empêche de voir les « Mûres » mais là, les mûres ont des abeilles qui viennent vous faire bourdonner les oreilles à en mourir.