AZZEDINE ALAÏA QUITTE LA MODE

Le monde de la mode pleure la mort d’Azzedine Alaïa, l’un des couturiers les plus emblématiques de l’ère moderne de la mode, dont les scénographies ont forgé le monde de celle-ci et de la décennie des années 80-90. Il est décédé paisiblement d’une crise cardiaque à Paris. Le cœur du grand couturier s’est arrêté de battre.  A la fois le plus petit et le plus grand designer parisien, il était connu pour ses conception structurées et exigeantes. Il travaillait à son rythme et a acquis une renommée internationale dans les années quatre-vingt grâce à ses robes du soir, ses mailles serrées et ses cuirs sculptés. Il  était surnommé le « Roi du Cling’ parce que ses vêtements étaient comme une seconde peau, mais, pour nous, il étai le roi du « Klimt ».

LA VACHEKYRIE GUCCI

Gucci entame la saison de Noël en dévoilant sa sélection de produits de cadeaux qui seront largement soutenus par le numérique : des T-shirts aux chaussures en passant par des sacs à main, bijoux, vêtements pour enfants et même des articles en porcelaine. Cette sélection de produits est au cœur d’un nouveau livre d’art publié par la maison en collaboration avec l’artiste espagnol Ignasi Monreal. D’origine espagnole, je précise pour la baronne, l’artiste extrêmement jeune, il est pourtant déjà l’un des illustrateurs de mode et graphistes les plus en vue et le plus demandé au monde aujourd’hui.

SON ALTESSE SÉNILISIME

Mais, après la remarque faite dans l’émission de Thierry Ardisson, cela devient très suspect. J’apprécie, au combien, l’humour mais, je ne supporte pas que l’on puisse avoir une réaction aussi peu faire-play quand il s’agit de soi et aussi dur quand il s’agit des autres. Et oublier les Orgies organisées par Jacques de Bascher, rue de Rivoli, où Jacques un peu douteux parce que dangereux dans sa façon de rendre attirante des choses noires et interdites, Karl a la mémoire qui s’estompe avec le temps.
Le dessin qu’il publie dans le journal allemand avec un jeu de mots suspect entre le porc et le producteur Américain nous a choqués car l’analogie avec les « SS » durant la dernière guerre, qui appelaient les juifs « Schwein », nous est apparues évidente…

LE MAHIEU RELAIS ET CHAPEAU !

Un escalier nous conduit à la salle de restaurant. Le meilleur moment de la soirée, c’est quand nous le montons. Nous arrivâmes dans un hall de gare, non tamisé, tapissé d’un curieux tissage de soie rouge plaqué aux murs plus digne d’un Luparnarde (traduisez la chambre des Louves), et façon couleur de la langue d’un irlandais ou breton après une soirée de beuverie trop intense.
En bon mouton anhistorique, je passerai sur l’amuse-bouche qui nous a bien fait rire : une crème de potiron à l’eau, suivi d’un saumon fumé en mini baguette agrémenté de quelques herbes fraîchement défraîchies, un duo avec un Saumon plus grave que L.A.X, atterrissage forcé sur le bord de la poubelle…

ALEXANDRE BOULAIS PASSED AWAY

Cet ancien étudiant d’ESMOD, modeliste hors pair, a été successivement l’attaché de presse de Thierry Mugler et ensuite, Directeur de  la communication de Paco Rabanne en Espagne pour finalement aller voler de ses propres ailes et créer une agence de presse qui à la base se nommait « People’s Revolution ».

Son désir était de créer une agence à taille humaine et comme il aimait le dire : « une dynamique à dimension personnelle », par opposition aux grandes agences de presse qui donnent une prestation impersonnelle et préformaté.

Connu de tous les gens de la mode, enfin de ceux qui comptent, Alexandre Boulais est mort le 3 novembre dans le silence assourdissant de la Chambre Syndicale…

UN COFFRE TRÉS FORT POUR FENDI

Fendi se fait la valise et la dote du Seigneur des Arnault à son fils est un présent fait pour le futur pour dissimuler l’imparfait. Mais, l’homme fort de Rimowa, le fils du prince, crée, sous l’impulsion du groupe LVMH, une élégante valise multi-roues en aluminium avec de luxueux double « F » en acier brossé, qui change en fonction de la lumière. Un Must, que même « Cartier Caisson ou Bresson », c’est selon, nous envierait. Des poignées en cuir noires sur le dessus et sur les côtés, car rien ne peut, même pour un riche, d’être con comme une valise sans la veuve poignet. Une doublure noire en néoprène vous fait plonger dans un logo « FF » en relief, une logorrhée de logos à gogo comme si on voulait dire au monde, veuillez me dévaliser…

BALMAIN UN ORATORIO

C’était une nuit à l’Opéra Garnier, celui-là même qu’il regardait à 10 ans en rêvant de devenir un designer couturier, et maintenant il l’est ! Devant le palais de ses songes, au bal de la semaine de la mode de Paname, son rêve devient réalité.

Un créateur Versace-niculaire qui devient Chanel-liculaire comme un clin d’œil du courtisan à la marque. Bien sûr, il ne s’est pas complètement éloigné de ses mentors, car c’est ce qui le défini.  Il fait ce que le culte d’une marque réalise le mieux : réaliser ses ambitions et les faire courir autour de l’esprit d’une vision narcissique. Olivier Rousteing ou le jeune couturier des boîtes de nuit de Milan et des réseaux italiens …

TOLEDANO NOMMÉ PDG MODE

C’est le plus important remaniement pour la marque depuis cinq ans. Le PDG de Christian Dior Couture, Sidney Toledano, a déclaré qu’il était heureux de passer le relais à Pietro Beccari pour prendre son nouveau rôle de PDG de LVMH, groupe de mode. « Ce travail que Bernard Arnault me ​​confie me permet de passer à un autre type de management. C’est un souhait important de ma part et je n’ai plus d’ego de carrière  » a-t-il déclaré. Le nom de Toledano veut dire « le Sérieux ». Il rejoint Dior en 1994 et organise rapidement un lancement réussi ; le sac à main « Lady Dior », appelé le « Lady D » qui aurait pu être un crash sous le Pont de l’Alma, mais celui-ci reste le best-seller de la maison. Il remplaça Pierre-Yves Roussel, qui resta au sein du groupe en tant que conseiller spécial du président et à la direction de LVMH.

LANVIN BRANQUE KRUPP

C’est l’histoire d’une liaison dangereuse, d’une actionnaire Taïwanaise Shaw-Lan Wang avec le styliste-vedette, Alber Elbaz. Cela se termine par l’écriture d’un roman Politico Modissimo ridicule de la planète Fashion. Chose qui ne serait jamais arrivée du temps de Jacques Mouclier, car celui-ci aurait bloqué la vente auprès des pouvoirs publics et cette ‘Taïlleuse’, qui sans ‘vigogne’ met à mal une des plus belles marques françaises – Jeanne ou l’élégance indémodable – la transforme en Jeanne la créance indémaillable.

JACQUEMUS HÉTÉRODIDACTE

Il S’appelle Simon Porte Jacquemus, il à 21 ans quand il viens de sa Provence,  décidé en 2008 à conquérir Paris. Venir faire une école de mode et l’abandonné au bout de 3 mois prouve son adnégation! Quelques mois plus tard il monte sa marque JACQUEMUS, pensant probablement que ses trois mois d’école suffirai à faire de lui un couturier digne de ce monde. Mais rajouter un filet à un body de H&M, cela s’appelle couture, pour lui Haute couchure. Ce créatif en herbe ne viendra certainement jamais un homme de Couture, car n’y mué par une bouture sa sciences qui n’est pas infuse, mais seulement une infusion du prêt a portier, c’est sont chemin sa Fashion Week de Paris la porte de Magda Szabo.

FASHION ANTIFUCK LAW BY EU

La commission européenne antitrust a lancé une procédure qui reporte leur décision sur la fusion entre la société de lunettes de mode Luxottica et le fabricant de verres français Essilor. Les visionnaires pensaient que les autres étaient aveugles. L’accord de 46 milliards d’euros entre les deux groupes ont incité la Commission Européenne à lancer une enquête pour savoir si elle pourrait entraîner une hausse des prix pour les consommateurs. Les informations demandées par l’UE ne sont pas parvenues en temps et en heure à la commission et la société a 10 jours pour produire les pièces.
Les autorités européennes craignent que la société issue du regroupement puisse avoir assez de poids pour exclure les plus petits concurrents, notant parce que Luxottica est le plus grand …

LA MODE INFANTICIDE MODERNE

Vlada Dzyuba était un mannequin professionnel de 14 ans. L’adolescente venait de Sibérie et travaillait depuis plusieurs mois dans le milieu de la mode. Mais, peu de temps avant sa mort à Shanghai, ce sont 13 heures de travail d’affilée qu’elle avait cumulées. Bienvenue dans l’industrie si politiquement exemplaire de la mode et du luxe ! Selon ‘The Siberian Times’, elle serait morte après deux jours de coma, et après avoir perdu connaissance dans un défilé dans la si saine mégalopole chinoise, Shanghaï. Une autopsie a conclu à une méningite, « aggravée par son état d’extrême fatigue ».

CHANTAL COMA ÉTHYLECTRIQUE

Il y a, paraît-il, une femme sur terre qui donne naissance à un enfant toutes les deux secondes !  Et bien, Chantal, c’est exactement la même chose, une idée toutes les deux secondes à la différence que ses idées viennent des autres. Et, ne vous y trompez pas, si parfois, elle a des fulgurances bien faites, c’est parce qu’elle rayonne juste de la perspicacité d’autrui. La Papesse des dessous « miches » n’a pas besoin pour voir dans le noir d’être une lumière.

Cartier avait réalisé, le lendemain soir des attentats de Nice, une soirée où la Comtesse de La Carambole avait vu une robe de chez Franck Sorbier, un habit de lumière du conte de Peau d’Ane, me dit-elle.

CELA SENT LE SAPIN

Nous aurions pu dire « l’homo sapin » car la Vicomtesse de Léonard-des-Bois est de sortie et qui pour le « tapin épicéa « s’y connait grandement. L’invitation à cet événement a tiré la Vicomtesse de sa léthargie de « l’arrière seillon » automnal. Cette dernière, au seul nom de Noël, s’écrit : chouette, car à Noël, mon ami m’a promis des tas de cartes : Crédit Lyonnais, Société Générale, American Express, Visa… J’aurai pu observer le silence, mais usuellement au lieu de l’observer comme on observe une éclipse de lune, nous l’écoutons. En tous cas, depuis 1995, « Les Sapins de Noël des Créateurs » fédèrent de grands noms de la mode, de l’architecture et du design autour d’une cause caritative.

AUX MUSÉE DE MULHOUSE

J’avais entendu parler, il y a quelques mois, d’une exposition en préparation sur le couturier Franck Sorbier qui devait se dérouler au musée de l’impression de Mulhouse, et donc lors d’une de mes flâneries allemandes, je décidais de faire un crochet pour voir les deux cent pièces annoncées, qui provenaient de chanteuses et personnalités célèbres ainsi que de grands musées français.
Une expo couture, même s’il faut faire 400 km de plus pourquoi pas ! Surtout quand elle concerne Franck Sorbier.

INFLUENCEURS, JE VOUS HAIS

L’enjeu d’identifier ses cibles et de redonner accès à la parole, ainsi que la vérité aux marques est devenu indispensable nous dit Anonymode. La multiplication des canaux de prise de parole de l’entreprise accroît les risques de dérapage. Comment alors mener une stratégie d’influence efficacement durable sur des sables aussi mouvants ? Cela reste possible malgré la surmultiplication des vecteurs de communication nous dit François Mouclier, président du groupe Canal-Luxe, réseau d’influence du monde de la mode et du luxe, car le plus important c’est d’offrir des médias crédibles et libres, lui qui s’est forgé une crédibilité de longue date par une prise de parole sans concession mais toujours juste sur ce qu’il analyse.

CHANEL EN COLLE LAITE

C’est l’évènement de la mode le plus attendu de la fin d’année, surtout pour les parisiens. Chanel s’installe chez Colette pour avoir « pognon sur rue ». Du 30 octobre au 25 novembre, la marque incontournable de l’image de Karl Lagerfeld quitte pour un temps ses bureaux du 31 rue Cambon pour s’installer au 213 rue Saint-Honoré. L’occasion de faire briller ce mythique caramel qui fréquente le palais et menace la couronne.

Une scénographie unique et un happening inédit, la fusée sera mise au rebut.

UN PLAIDOYER POUR KARL

« Karl Lagerfeld ; un parcours unique depuis ses premières collections et collaborations avec de grandes maisons de luxe telles que Fendi. Jamais personne n’a déployé une telle inventivité et cohérence sur la mode pendant une si longue période. Si je devais préciser la source de son talent, je la chercherais dans le dessin : Karl dessine admirablement bien. Il a l’œil d’un artiste et la main d’un artisan. Il est la combinaison rare d’une culture européenne profonde, il a un sens aigu de la silhouette, et une passion sans cesse renouvelée pour la tradition de l’artisanat et le savoir-faire. Je suis infiniment reconnaissant pour son amitié et sa loyauté. Il sait à quel point je le respecte et l’admire. « 

HOTEL POTOCKI, UN LUXE DE RAISON

Un invité d’honneur, Karl Lagerfeld et une conversation en noir avec Alber Elbaz figurent dans la programmation de la deuxième édition du Vogue Fashion Festival qui se déroulera les 24 et 25 novembre à l’Hôtel Potocki à Paris. Il y a aussi un certain nombre de personnalités de la mode prêt à participer au programme des tables rondes.

Parmi eux, le PDG de Kering, François-Henri Pinault, partagera son point de vue sur l’évolution du marché du luxe, la stratégie d’investissement et les options pour son groupe international suite au fort développement de ses marques.

CARTIER UN RUBIS CUBE

Cartier un ‘rubis cube’ dans le palais nippon de Paris. Pour la circonstance le bijoutier avait sorti son gros cube, pour une expérience sensorielle nous dit-on, dans un cube de verre transparent planté devant le Palais de Tokyo. Un plan cube c’est comme des pantoufles ont est bien dedans, mais ont ne sort pas avec ! Me dit la baronne de Flaten-Suspect, qui pour les odeur s’y connait mais aussi pour les horreurs. Un «osni» (objet sentant non identifié) nous dit la marque suisse, un nuage pour des riches visiteurs et employer anonyme, qui se presse pour faire la queue de ce Dés géant pour un parie sur un parvis de Paris

VUITTON TEXAS INSTRUMENT !

LVMH a signé un contrat d’achat pour un ranch d’environ 100 hectares situé à Alvarado au Texas, dans une banlieue de Dallas. Le prix d’achat du terrain pour 45 hectares  se négocie à 832 500 $. Louis Vuitton crée donc un nouvel atelier de maroquinerie, le troisième du genre aux États-Unis : les deux autres étant en Californie.

Le seigneur des Arnault avait déclaré lors d’une réunion avec le président Donald Trump que son entreprise cherchait à étendre sa présence industrielle aux États-Unis. Bien que le Texas ne soit pas le choix le plus évident pour une marque de luxe si imprégnée de culture française, le comté de Johnson représente à lui seul une demi-douzaine de fermes bovines.

DIOR HONTE A RIO

Le 70ème anniversaire de la maison Dior n’en finit pas de se propager dans le monde. D’ailleurs, à partir du 25 novembre, le Musée Royal de l’Ontario à Toronto présentera «Christian Dior», une exposition consacrée au fondateur.

L’exposition est organisée par le Dr Alexandra Palmer, Canadienne née en Grèce et ayant grandi en Grande-Bretagne. Elle a organisé de nombreuses expositions sur la mode canadienne contemporaine (1997) qui fut très remarquée. On peut dire que peu de gens ont eu une influence aussi importante sur l’esthétique moderne avec son New Look. Christian Dior reste un  créateur central à ce jour nous dit-elle.

ST LAURENT LA BÊTE HYMEN

Qu’on ne s’y trompe pas, la vérité est au-delà de ce qu’on voit dans ses dessins. Réunis comme une mise à mort de la pudibonderie où l’histoire de tous les dangers se côtoient. C’est toujours comme cela une apparition à juste traits . Version contemporaine d’une collection d’estampes, un art sulfureux pour certains et une référence à l’érotisme gay pour les autres.

Chaque nouvelle histoire d’amour et les périodes les plus troublées de la vie du couturier sont là. C’est le moment où son addiction à l’opium est la plus forte, mais, pour moi, il a exprimé dans sa façon de dessiner son mal être. Là où, auparavant, le sexe restait une affaire privée, cela devient maintenant une posture publique et revendicatrice.

BURBERRY EN RIHANNA

Depuis son arrivée sur la scène de la fashion blogosphère en 2005, l’icône pop, Rihanna, a développé un sens du style aussi expérimental que sa musique ce qui donne un personnage sur scène très travaillé. Rihanna a fait référence encore une fois à la Haute Couture en étant la première personne à porter la collection de septembre de Burberry. Elle ne sait toujours pas que Burberry ne fait pas de Haute Couture mais, à quoi bon, lui expliquer ! Christopher Bailey, la crème de la crème des couturiers, a ré-organisé le classique Burberry, en réhaussant la veste aux épaules, pour que Riri puisse montrer comment porter le look du moment.